• 2Minutes de lecture env.
  • 54Lectures récentes
10
(1)

Sur la petite scène de la salle communale de Quincampoix , madame le maire est toute excitée. Elle  présente le festival de l’humour de l’année:

– Mesdames et messieurs, le premier invité à se  produire sur scène ce soir n’est autre que l’héritier de  la commedia dell’arte.  Je crois pouvoir vous dire sans trop m’avancer qu’il vous fera rire à gorge déployée.

En coulisse:
– Mais qu’est ce qu’elle me fait là? Ça craint

Sur scène:
– J’avoue,  vu le prix qu’il m’a fallu investir dans ses cours de théâtre, que quelques éclats de rire seraient la moindre des choses!


En coulisse:

– J’aurais vraiment mieux fait de faire un emprunt à la banque… Elle me fiche la honte là….
– Tu m’étonnes… Elle t’a fait un chrome de combien, finalement? 
– Je ne sais pas, elle paye direct le conservatoire…  
– mais… t’y vas?
– Ben non… moi je veux faire du stand-up pas du théâtre…

Sur scène : 

-Sur scène, en direct de Quincampoix, venu pour notre plus grand plaisir à tous : MON FILS!

En coulisse:

– Tu n’as pas suivi un seul cours? Quel  leurbran  tu fais!
Bon ben là, faut que tu montes sur scène. Parce que  si ta reum continue, ce n’est plus des cours qu’il faudra te payer mes des  sketbas pour courir te cacher !

Dans la salle, le public s’impatiente et commence à huer madame le maire:

– Bon… On voudrait bien l’entendre nous,  le tordant!
Allez là, de jacter cesse

Sur scène : 

– Vous avez raison, « allez à jacter est »!  Comme on dit chez les jeunes! 
A toi lapin… Tu vas voir, j’ai chauffé la salle! Quelle ambiance!

Moyenne obtenue : 10 / 10. Nombre de votes : 1

Soyez le-la premier-ère à exprimer votre ressenti !

Partager ?

2
0
L'auteur-trice aimerait avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x