• 1Minute de lecture env.
  • 55Lectures récentes
10
(1)

C’est un travail de fourmi que de faire bon voyage dans l’espace de la vie. C’est un travail de forçat que d’y faire bon visage. L’homme de bonne volonté saura faire le premier, le terroriste le deuxième.

Quant à moi, où en suis-je ? Quant à toi…

De fourmi à forçat la distance n’est pas si grande. Qui es-tu ? Que suis-je…

J’ai rencontré ce soir Aristotéloche. Il est tout fait de rap, d’hip-hop et de slam, et se donne en spectacle sur les Archanes.

J’ai tout compris quand il m’a dit : « Mourir ignorant, c’est mourir heureux. »

Moyenne obtenue : 10 / 10. Nombre de votes : 1

Soyez le-la premier-ère à exprimer votre ressenti !

Partager ?

1
0
L'auteur-trice aimerait avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x