l’homme de bonne volonté

Le maître d’hôtel ouvre la porte à la cinquième girafe de la matinée. Elle passe sans un regard, la politesse n’est plus ce qu’elle était. Il gratte les poils drus sur son ventre, lisse sa chevelure noire, et répète pour la sixième fois : “s’il vous plaît”. Puis il...

L’escabeau qui voulait atteindre le ciel

Replié dans un coin, prostré dans le noir. Attendre. De longues journées de solitude. Jusqu’à ce qu’un rayon de lumière s’immisce par la porte, signale l’arrivée prochaine d’une présence. C’est alors que la journée s’allume. Car deux paumes tièdes, une peau souple, se...

L’agneau qui a chaud

L’agneau se plaignait d’avoir chaud. Tout ce soleil, pensait-il, en observant un humain. Il se dirigea à pas lourd vers la rivière, bu une gorgée, une autre, fût rejoint par ses congénères, et tous buvaient à grosses goulées. Une tortue s’approcha. -Que faites-vous ?...

un poison

Par tes poses langoureuses,tu te montrais amoureuse,éteignant la mèche au soir, tu nous plongeais dans le noiret plaquait tes douces lèvressur mes rêves. Le poison de ton baisersur mon âme se posait, et je bus, de tout mon soûl.Je voulais que le temps coulesur ma...

Les marais d’Antoine

C’était un bon job d’été. Antoine avait toujours aimé se balader près des marais et humer l’odeur du sel. Ça piquait les narines, asséchait la langue. Craquelait la peau, oui. Mais le bruit régulier des râteaux à la surface de l’eau offrait un murmure rassurant. Sa...