• 2Minutes de lecture env.
  • 3Lectures récentes
10
(1)

5 heures du matin. Le réveil sonne. Germaine quitte à regret son petit lit douillet, bien au chaud avec sa couverture en laine des Pyrénées.

Sous les draps, une curieuse agitation commence. La cheffe puce donne ses instructions :

– attention, les filles, bientôt c’est le branle-bas de combat. Elle va secouer les draps avec énergie.

– Primo : à mon signal : retrait sous le matelas

– Secondo : celles qui n’auront pas pu s’échapper à temps et qui auront été éjectées se replieront dans la fourrure du chat, et ce, durant toute la journée

– tertio : petit rappel : la semaine prochaine une lessive est programmée. Un retrait total du terrain de manœuvre sera exigé. Les désobéissantes seront exterminées dans le tambour de la machine, noyées sous les flots.

– quatro : reposez-vous, ne faites pas les folles ou quelque imprudence ; nous aurons du travail cette nuit et nous piquerons sans relâche. Il y va de notre survie.

– et vous les mites, comment vous sentez-vous ?

– rien à signaler chez nous. On troue, on troue. On n’a pas de temps à perdre. Le printemps arrive et nous devrons chercher d’autres aventures. Cette belle couverture va bientôt être rangée jusqu’à l’an prochain. Mais on garde le moral. Dites donc, les filles, ne vous distrayez pas ! J’en vois qui papotent ! Allez-y trouez, trouez ! Les plus jeunes, attaquez les franges, c’est plus facile.

Toi tu piques et moi je troue ! La-la-la / la-la ♪ ♪ ♪ ♫ 

Exprimez votre ressenti !

Moyenne obtenue : 10 / 10. Nombre de votes : 1

Soyez le-la premier-ère à exprimer votre ressenti !

Partager ?

1
0
L'auteur-trice aimerait avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x