• 2Minutes de lecture env.
  • 30Lectures récentes
10
(2)

   Jean était maçon, artiste-maçon. Il ne montait pas des murs de pierre, il les érigeait, les élevait à coups de caresses, de douceur, de savoir-faire, de persévérance. Jean ne préparait pas du ciment à la louche avec poudre et eau, il l’inventait, il le vivait. Il choisissait sa meilleure auge qui était aussi la plus vieille car elle faisait partie du coffret-héritage de son aïeul. Elle était fabriquée dans un caoutchouc résistant, d’un noir d’obsidienne. Il l’enduisait chaque semaine d’huile de lin et faisait disparaître toutes traces, toutes coulures antérieures. Sa forme ronde donnait au tourbillon de chaux une régularité et une vitesse impossible à atteindre dans l’auge rectangle. Jean malaxait les éléments avec la même dextérité et le même résultat de fluidité que lorsqu’il tournait la pâte à crêpes. Il maniait la truelle comme le rozell, avec sensualité et gourmandise.

   Lorsque le mur avait pris quelques rangs, Jean sortait sa botte secrète, son bijou de maçon-orfèvre. Il s’agissait un gant de toilette à cinq doigts qu’il enfilait comme une seconde peau, utilisait le côté grattoir pour poncer les stalactites de ciment puis polissait avec le revers chaque pierre, chaque joint. Tout absorbé à sa tâche, il aurait laissé passer l’heure des repas si la sonnerie discrète de sa montre gousset ne l’avait pas rappelé à la réalité terrestre. C’était un autre élément du coffret que lui avait légué son aïeul. Celui-ci avait installé un ingénieux système de sonnerie qui évitait aux mains grises du maçon de salir ou de rayer la vitre de la montre précieuse. Chaque dimanche, Jean démontait les différents mécanismes, vérifiait son exactitude et son étanchéité. Il ouvrait le boîtier arrière et adressait une petite prière de remerciement à son aïeul dont la photo sépia ne laissait plus deviner que le flou de la moustache en trompette.

   Jean était un maçon de son temps qui puisait dans son patrimoine et sa lignée  la passion et la beauté de l’ouvrage accompli.

Exprimez votre ressenti !

Moyenne obtenue : 10 / 10. Nombre de votes : 2

Soyez le-la premier-ère à exprimer votre ressenti !

Partager ?

5
0
L'auteur-trice aimerait avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x