AlgoMuse Éditeur associatif
4.4
(7)

Un tamaris en fleurs
Dans une ville en pluie
Une petite fille en pleurs
Pour un deuil.
Pour un deuil, l’Italie
Tout entière se fait belle
Et Hong-Kong de prêter
Averses torrentielles
Jusqu’au cœur de l’été,
Jusqu’au cœur de l’enfant
De l’enfant qui sanglote….
Discrétion du chaland
Passant devant la porte
D’un immeuble d’antan
Peint de multiples crottes,
De celles des pigeons
Perchés dessus les toits
Telle une garnison
puis s”en vont trois par trois
Apathique badaud
Comme heurté violemment
Par l’énorme fardeau
Que l’enfant sur son dos,
Porte, devant la porte,
Veut lui faire cadeau.
Il s’arrête. Il sourit…
Mais l’enfant qui sanglote
Ne voit rien de tout ça,
Sous la pluie elle grelotte,
S’éloigne à petits pas…
Dans la nuit elle s’enfonce
Et pense à sa maman,
Reine de la défonce
Partie au firmament
La fillette, apaisée
Par une douce brise
venue la caresser,
consolée et surprise
Dans un si triste été
Serra fort sa poupée

…. à poursuivre

Cliquez sur un cœur pour voter !

Les Algomusiens ont voté... 4.4 / 5. Votants : 7

Aucun vote. Soyez le premier à voter !

Partager ?