• 2Minutes de lecture env.
  • 44Lectures récentes
10
(1)

Victor était un cœur tendre dans un corps de catcheur. Il ne faut pas juger le sac sur l’étiquette, disait-il souvent quand on s’étonnait de sa grande sensibilité. Plus jeune il avait envisagé de devenir clown jusqu’à ce que la belle acrobate de cirque rencontrée lors de la foire annuelle lui avoue préférer suivre un fringant cavalier nouvellement arrivé dans sa troupe. Victor le cœur brisé avait pleuré toutes les larmes de son corps et depuis s’était évertué à s’endurcir… sans vraiment y parvenir. Heureusement Malo, dont il faisait l’éloge à qui voulait l’entendre, l’avait aidé à aller de l’avant, lui offrant inconditionnellement son amitié sincère et virile.

La jeune fille, très rapidement mise hors de cause dans le recel des biens volés, avait difficilement repris contenance après avoir été injustement accusée et Victor, ému tant par sa fragilité que par sa beauté, l’avait gentiment invité à boire un café au bar des sports, cantine quasi officielle de tous les brocanteurs réguliers.

– C’est vraiment pas de chance que vous ayez rencontré ce drôle de loustic vous allez garder un souvenir bien amer de notre petite ville, Anaïs.
– C’est la première fois que j’y viens et sans doute la dernière. Je suis juste venue retrouver une copine de fac qui comme moi était en stage dans la région. De toute façon maintenant c’est fini, je retourne à Bruxelles dans quelques jours.
– Vous portez un très joli pendentif de facture ancienne, excusez ma curiosité, c’est certainement un bijou de famille.
Victor se sentit bien mal à l’aise quand il vit la réaction suscitée par cette remarque qu’il pensait anodine. La jeune fille porta la main à son cou et caressa l’initiale ciselée d’or et d’argent, les larmes avaient brusquement surgies au bord de ses yeux et menaçaient d’inonder son visage.
– Je le tiens de ma mère, c’est un héritage très précieux, le seul lien qui me relie à son passé.
Redoutant la submersion incontrôlable, Victor détourna immédiatement la conversation et opta pour un commentaire expert de l’architecture locale.

 

le texte entier mis à jour est ici

Moyenne obtenue : 10 / 10. Nombre de votes : 1

Soyez le-la premier-ère à exprimer votre ressenti !

Partager ?

0
L'auteur-trice aimerait avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x