AlgoMuse Éditeur associatif
3.3
(3)

Il l’avait acheté lors d’un séjour dans le Massif Central (non ! il n’est pas allé au pied de la Tour Eiffel, appareil de photo en bandoulière. C’est d’un cliché votre réflexion …).
Jamais il n’avait pu tester l’efficacité et la qualité de ce couteau à la petite abeille, manche en bois noble et lame tellement acérée.
Un beau jour, décidé à commettre ce qu’il n’avait encore pas osé, Monsieur Hitashico Kawana (ce qui veut dire Fleur de Cerisier emporté par la Brise), fonça sur un passant. La lame s’enfonça, en plein coeur. avec une facilité qui l’enchanta..” Ils fabriquent vraiment des couteaux de qualité ces Français ! ” pensa-t-il.
Mais imaginez : Monsieur Hitashico aurait acheté une contrefaçon de ce couteau en Chine (ou bien même en France), la lame n’aurait pas atteint le coeur du quidam qui serait toujours en vie.
Un homme, Chinois, la cinquantaine, père d’une fillette (non ! pas deux enfants, c’était encore interdit en Chine, vous l’ignoriez ?) est mort à cause de l’excellent choix qu’a fait Monsieur Hitashico en boudant la contrefaçon et achetant français.

Cliquez sur un cœur pour voter !

Les Algomusiens ont voté... 3.3 / 5. Votants : 3

Aucun vote. Soyez le premier à voter !

Partager ?