• 1Minute de lecture env.
  • 3Lectures récentes
0
(0)

Parcourir à loisir ses magnifiques formes, ovales rouges, pétales au vents. Autour de lui les herbes se liguent en une prairie dansante.
Se dire qu’il survit, indifférent au temps, qu’il vivra après nous. Son  carmin est vivace et ses pétales sang racontent le vie dure pour une fleur des champs.
Dans la volupté pure de la couleur le cœur se noie. _ Retourne dans à ton travail, et ferme ton oreille à son cri pourpre!

Exprimez votre ressenti !

Moyenne obtenue : 0 / 10. Nombre de votes : 0

Soyez le-la premier-ère à exprimer votre ressenti !

Partager ?

3
0
L'auteur-trice aimerait avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x