• 1Minute de lecture env.
  • 27Lectures récentes
10
(1)

Et quand l’heure viendra d’entrer dans la Nuit noire,
Je viendrai te chercher et te demanderai juste de me croire
Quand je te murmurerai « Voilà le souvenir enivrant qui voltige »
Alors tu sentiras une force invisible pour te permettre de ressentir
Cette magie jusqu’à plonger de cette harmonie trop exquise
De l’union de ton âme à sa mission, de sa certitude d’être à sa place,
De l’accord parfait entre toi et ta vie, de la naissance de ta confiance,
Alors, à la gloire des cités dans le soleil couchant, tu fêteras ta lumière,
Celle qui vient du cœur alors tu rayonneras au matin du soleil levant.

Moyenne obtenue : 10 / 10. Nombre de votes : 1

Soyez le-la premier-ère à exprimer votre ressenti !

Partager ?

0
L'auteur-trice aimerait avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x