• 1Minute de lecture env.
  • 45Lectures récentes
8.5
(2)

Sous sa douche de fin de journée, Jojo l’épicier méditait en grommelant.

C’est qu’il était enfin parvenu à l’inviter au restaurant, la grande bourgeoise blonde qui tous les jours fréquentait son petit magasin.

Des semaines et des mois durant, il s’était rincé l’œil discrètement, alléché et émoustillé par la corpulence de ses nénés!

Seulement voilà, la belle avait ses exigences: originaire de Boulogne, elle voulait du poisson frais de cette provenance et le meilleur, de préférence.

En bref, elle voulait faire bombance avant de lui donner sa chance.

Sûr qu’il allait devoir banquer s’il voulait pouvoir espérer  la culbuter!

De part son boulot de petit intermédiaire fricotant parfois avec la misère, il le savait depuis longtemps: chaque plat de poisson est payé cinq fois au fisc et une fois au pêcheur.

Moyenne obtenue : 8.5 / 10. Nombre de votes : 2

Soyez le-la premier-ère à exprimer votre ressenti !

Partager ?

3
0
L'auteur-trice aimerait avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x