• 1Minute de lecture env.
  • 55Lectures récentes
10
(1)

J’ai regardé s’égrainer les secondes de la journée. Après les avoir comptées jusqu’à la cinquante mille cinq cent cinquième, je me suis égaré. Peu m’importe d’ailleurs. Je sais qu’un jour je réussirai. Chaque jour me permet d’apprendre. Chaque jour un peu plus loin. Parfois je reviens en arrière mais c’est naturel. C’est le vent qui me l’a soufflé. À l’instant même où je venais de m’égarer ; juste avant le premier millier. Il est venu me conter ce que la nature sait par nature. « Tu apprendras de tes limites… C’est le secret perpétuel que berce la vie » et il s’est enfui. Que faire de ce secret ? Je l’ignore encore aujourd’hui. Mais tous les jours, je cherche à le percer. Et tous les jours, je continue d’avancer. Je sais désormais qu’en m’égarant, je me trouve et me découvre.

Moyenne obtenue : 10 / 10. Nombre de votes : 1

Soyez le-la premier-ère à exprimer votre ressenti !

Partager ?

1
0
L'auteur-trice aimerait avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x