AlgoMuse Éditeur associatif
4
(2)

Je fais souvent ce rêve où je suis tétanisé dans une foule étrange, immobile et silencieuse. J’ai observé qu’il n’y a jamais d’enfants parmi cette foule.

Ce rêve récurrent me fascine et m’obsède. Mais cette nuit là, ce monde si familier et pourtant si étrange, d’ordinaire statique, se met en branle dans un cortège sans fin, passe au travers de moi, être transi d’effroi. Je me délite et ma pensée se fige. Je deviens l’un des leurs et je me noie dans cette immensité trop sage.

J’aperçois un groupe d’amis, eux aussi apeurés, qui se font absorber dans ce même processus infernal et sont entraînés dans cette marche d’un calme envoûtant.

Cette foule, ainsi, se reproduit et enfle indéfiniment telle une monstrueuse amibe dans un enfantement.

0

Cliquez sur un cœur pour voter !

Les Algomusiens ont voté... 4 / 5. Votants : 2

Aucun vote. Soyez le premier à voter !

Partager ?