• 1minute de lecture
9
(1)

Extase ! Pour peupler ce soir l’alcôve obscure,

Je ferai scintiller la lune sur les murs

Au travers des rideaux blancs en pongé de soie.

Et dans ma solitude je me ferai roi.

Les notes jailliront, pathétiques et suaves,

Celle des magiciens de la musique slave.

Et je me blottirai dans ces draps délicieux

Pour goûter la douceur et tutoyer les dieux.

Je réinventerai ce monde de plaisirs

Pour oublier ce jour où tu voulus t’enfuir.

La musique a cessé, la lune s’est voilée,

Je me perds dans la nuit vers d’autres destinées.

Le matin me surprend, me ramène à la vie,

Peuplée de cauchemars, loin de ce paradis.

Mais voilà que je pleure, le rêve est terminé.

A l’asile de nuit, je suis un va-nu-pieds.

Exprimez votre ressenti !

Moyenne obtenue : 9 / 10. Nombre de votes : 1

Soyez le-la premier-ère à exprimer votre ressenti !

Partager ?

9
0
L'auteur-trice aimerait avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x