• 2Minutes de lecture env.
  • 22Lectures récentes
0
(0)

Fête de la musique

Quel est ce son qui déchire mes tympans ?
Un grincement, une plainte, un vent mauvais dans le grenier ?

Gilles, le dément du quatrième, dressé, sur son balcon, tel un ours blanc aux abois , hurle, se débat, invective, puis s’écroule.
Sa voisine, l’allumeuse, celle qui déchaîne les passions, vampirise les gens du quartier, tout sexe confondu, suscite chez Gilles les pires délires à midi pétant. A cette heure précise, chaque jour, elle chante des paroles saugrenues, toujours les mêmes depuis trois mois. Son piano électronique les accompagne de musiques métalliques.
La dame du troisième a bien tenté de lui couper la parole. En vain !
C’est Monsieur Taquin, le Maire du village, accessoirement le père de Gilles, qui a trouvé la solution pour mettre un terme définitif à ce tohu-bohu.
Sa qualité d’élu le mettait parfois dans de terribles situations. Il lui arrivait de se salir les mains. Toujours pour la bonne cause.
C’est ainsi qu’à douze heures tapantes, il se présenta au domicile de la faiseuse de ramdam.
“Mademoiselle, je viens vous inviter à la fête de la musique du 21 juin. Votre musique métal plaît à la majorité du Conseil qui vous prie d’accepter à condition que vous cessiez de vous entraîner chez vous mais dans la salle des fêtes qui sera mise à votre disposition, gratuitement, tous les jours à midi”.
Ainsi Gilles, son père, les voisins, retrouvèrent la tranquillité qu’il convient au repas de midi.

Exprimez votre ressenti !

Moyenne obtenue : 0 / 10. Nombre de votes : 0

Soyez le-la premier-ère à exprimer votre ressenti !

Partager ?

4
0
L'auteur-trice aimerait avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x