• 3Minutes de lecture env.
  • 33Lectures récentes
9.3
(3)

Elle lui a demandé, en minaudant : 

– « Dis-moi un de tes  talents cachés! »

Comme il ne voulait pas tomber dans un de ces pièges grossiers qui vous font perdre la partie avant même de l’avoir commencée,  il s’est souvenu que les  femmes aiment les hommes qui cuisinent, alors, Il lui a vendu l’image du cuisinier gourmet. ( en oubliant au passage qu’il ne savait  pas faire une omelette!)

Dans un sourire à tomber, elle lui demande:

– «  La prochaine fois, tu nous mijotes un petit diner chez toi?»

Que ne ferait-il pas pour répondre  au caprice d’une femme…

Il l’avait conquise. Sur un malentendu, certe, mais conquise pour au moins le temps qui séparerait cette première  soirée de la deuxième. Ce qui était en soi une performance.

Mais depuis, c’est le vide. A peine rentré  chez lui, son frigo l’agresse, son four le menace , ses plaques l’effrayent… Même son fameux sandwich pain de mie, jambon, mayo n’a plus de goût.

C’est simple, il n’ose plus mettre un pied dans sa cuisine dont l’îlot central déborde sur le salon, de peur  d’avoir à penser à ce fameux dîner. 

Bientôt 17 heures.  Rien n’est fait. Ni les courses, ni le ménage, ni la table…   

Si elle ne part pas en claquant la porte, c’est certain, elle avalera son repas en faisant une moue dégoûtée, puis sous prétexte de ne pas avoir bien supporté le vin, lui dira qu’elle préfère ne pas tarder… Un spécialiste , voilà  ce qu’il était. Un spécialiste des deuxièmes rendez-vous ratés. Pourquoi n’avait-il pas opté pour l’oenologie plutôt que la gastronomie?

Acculé, il attrape le téléphone, recherche « diner a domicile » et tombe sur « Hôtes at home », un service à domicile plutôt bien noté. 

– Bien monsieur ,  tout sera prêt pour 19h… vin compris. Doit-on vous apporter une tenue?

– Euh.. non .  Je comptais  m’habiller seul merci. 

– C’est que dans le forfait nous fournissons également le tablier sale, les cheveux en pétard et l’air un peu contrit d’un épouvantail sorti en urgence de sa cuisine! C’est absolument imparable, monsieur! Elle tombera sous le charme! Soyez-en sûr! 

– Ah… et bien si vous avez tout cela… pourquoi pas. 

– Et le parfum d’ambiance? Plutôt cuisine enfumée… ou parquet fraîchement ciré?

– C’est à dire que je n’ai que du carrelage… Ce n’est pas un peu trop, toute cette mise en scène pour un diner?

– C’est que, monsieur, le coq au vin aura mijote depuis quelques heures.  Il se doit d’embaumer votre intérieur… mais n’ayez crainte, nous fournissons le diffuseur d’odeur «  coq mijoté », avec quelques traces sur le carrelage, il personnalisera  votre diner. Assorti à quelques bougies qui rapidement rétabliront l’ambiance, ce sera parfait.

– N’y a t’il pas moyen de trouver un plat un peu plus… enfin, un peu moins…mijoté ? C’est pour un premier diner à la maison voyez-vous? Je ne suis pas sûr que le coq soit un plat très sophistiqué.

– Voyez- vous ça! Le coq au vin est l’un de nos mets les plus exquis! Ne vous y trompez pas! On ne juge pas à ses mollets la bête à cuisiner! Je blague, mais je dois vous préciser que c’est là, le fleuron de « Hôtes at home ».  Pas une réclamation. Vous ne serez pas déçu.

Et si ce soir, vous ne brillez pas de mille feux aux yeux de madame, c’est moi qui chanterai dès l’aube sur un tas de fumier!

– ok ok… Banco pour le coq! Je mets la table, je prends ma douche et je vous attends!

Exprimez votre ressenti !

Moyenne obtenue : 9.3 / 10. Nombre de votes : 3

Soyez le-la premier-ère à exprimer votre ressenti !

Partager ?

5
0
L'auteur-trice aimerait avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x