• 1Minute de lecture env.
  • 48Lectures récentes
10
(2)

Ils étaient

Ils étaient jeunes et beaux et dévoraient la vie.

Lui, avait acquis, au fil des ans, par sa ténacité, une position enviable dans la politique.

Elle, après quatre grossesses successives, avait perdu de sa fraîcheur et gagné de l’embonpoint et une dose de rancœur. Elle n’était plus qu’une matrone acariâtre et négligée.

Lui, volait de salons en salons avec l’élégance de l’albatros.

Elle, dépressive, se terrait dans sa chambre comme un mongol dans sa yourte.

Lui, si fier d’être accompagné autrefois de son élégante épouse, trouvait maints prétextes pour sortir seul. ‘’La classe élevée des hommes est gouvernée par la crainte de l’opinion’’ et il n’échappait pas à ce principe. Il ne voulait pas prendre le risque de ternir sa réputation d’homme de goût et entraver son ascension sociale.

– voilà des lustres, cher ami, que nous n’avons croisé votre charmante épouse
– elle est bien fatiguée et se repose dans un établissement spécialisé.

Moyenne obtenue : 10 / 10. Nombre de votes : 2

Soyez le-la premier-ère à exprimer votre ressenti !

Partager ?

3
0
L'auteur-trice aimerait avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x