• 1Minute de lecture env.
  • 5Lectures récentes
8
(1)

Ce matin, devant la fenêtre du premier étage, elle se coiffait machinalement en fixant les nuages blancs. L’attente, l’interminable attente recommençait. Il venait de partir et pourtant elle se sentait abandonnée. Chaque début de semaine après un week-end de partage riche en émotions fortes, elle tombait en profonde léthargie. Tant de questionnements lui torturaient l’esprit : Allait-il revenir vers elle samedi ? N’était-elle qu’une liaison amoureuse éphémère dans les bras de cet incorrigible séducteur ?  Parviendrait-elle à satisfaire ses attentes et le garder longtemps ?

Ils avaient convenu entre eux que cette relation serait sans engagement.

D’un coup elle tira énergiquement sur ses longs cheveux auburn avec la brosse. Un cri de douleur s’échappa de ses lèvres pulpeuses. Son petit nez retroussé se plissa et une larme coula délicatement sur sa joue rosie.

Consciente qu’elle venait de franchir un point de non-retour dans sa relation, elle se laissa glisser sur le tapis à même le sol et laissa libre cours à son chagrin !

Exprimez votre ressenti !

Moyenne obtenue : 8 / 10. Nombre de votes : 1

Soyez le-la premier-ère à exprimer votre ressenti !

Partager ?

5
0
L'auteur-trice aimerait avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x