• 2Minutes de lecture env.
  • 40Lectures récentes
0
(0)

Je ne suis qu’ignominie……et le terme est faible. Je suis le lien barbare entre une faible personne vers une autre innocente. Faible personne qui n’arrive pas à assumer ses mots et se sert de moi comme un torchon pour souiller la vie d’une autre. 

A chaque fois que je comprends, au fil des mots écrits, que je vais servir de déversoir de propos injurieux, méchants, sales, néfastes, dévastateurs, ….. je me dégoute moi même, alors que je suis impuissante face à ce fléau.

Je trouve cela tellement abject que de ce servir de moi pour faire du mal. Il est tellement simple de se cacher derrière des mots que l’on me force à dire. Mais il est tellement difficile pour moi de les faire lire. Oui, difficile, voir même écœurant car je sais pertinemment que ces quelques lignes noires écrites sur mon corps blanc, ne va provoquer que désarroi, frayeur, détresse, humiliation, déception, souffrance ……. Et à ce moment là, je me hais, pour toutes ces phrases accusatrices et malveillantes que je suis obligée de faire lire. Je voudrai avoir le pouvoir de faire couler l’encre des mots écrits. Que le texte devienne illisible pour la personne visée par cette haine et que sa vie ne soit pas chamboulée par un usurpateur.

Je sais que je ne suis que le messager et que par cette fonction je ne devrai pas me sentir concerné. Mais je ne peux pas, une personne reste une personne, quoique qu’elle est fait, que l’on se doit de respecter. Cela commence par lui dire les choses en face et non pas de se servir d’un intermédiaire prendre comme bourreau.

Et voilà, on me prend encore une fois pour faire souffrir. Je n’en peux plus, je souffre moi aussi de débiter tant de perversité…….je déprime !!!!!!

     

Moyenne obtenue : 0 / 10. Nombre de votes : 0

Soyez le-la premier-ère à exprimer votre ressenti !

Partager ?

2
0
L'auteur-trice aimerait avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x