AlgoMuse Éditeur associatif
5
(7)

Sur des canapés rouges au velours défraîchi,

S’abandonnant, lovées en des poses lascives,

Elles échangent en riant jusque tard dans la nuit,

Fardées trop lourdement de teintes bien trop vives.

Ces reines de plaisirs, beuveries et luxure,

Moitié nues sous d’engageantes transparences

Bombent superbement des seins pourprés et mûrs

Le client, impatient, leur fait quelques avances.

« Tréclau » a les faveurs des dames de ce lieu,

Son infirme laideur disparaît à leurs yeux.

Et lui, fils de Comte, se plaît dans la débauche.

Il revient certains soirs, il a sa chambre ici,

Ivre de tant d’absinthe et la démarche gauche,

Il peint élégamment Paris et ses amis.

Cliquez sur un cœur pour voter !

Les Algomusiens ont voté... 5 / 5. Votants : 7

Aucun vote. Soyez le premier à voter !

Partager ?