• 2Minutes de lecture env.
  • 54Lectures récentes
10
(1)

Chapitre 17 – Leçon de vie

De retour chez Sidonie, Victor raconte son père, Violette, Ficus et les Mimosas…

Derrière lui, Sybille le regarde émue. La tendresse masculine émanant de ce grand brun, décidément peu commun perturbe ses codes. Tachant de reprendre le dessus, elle ajoute sur un ton maladroitement brutal:

– Enfin bref, affaire résolue!  Eugène n’a finalement pas disparu ! 

– Évidemment, ma fille, qu’Eugène n’a pas vraiment disparu. Je  crois même pouvoir affirmer qu’Eugène a réussi l’exploit en échappant à son regard, d’exister pleinement aux yeux de son fils!

Et Sidonie d’ajouter:
Je l’aime bien, moi, ton père, Tournesol. Je crois même que lui et moi devrions nous dépêcher de devenir amis!

Sidonie était galvanisée. Elle se mit à entrer dans un grand monologue pour donner une leçon de vie aux deux jeunes esprits qui lui faisaient  face:

– Eugène  a juste usé de son droit d’être spontané . Il ne vieillit pas! Il vit!  
Vieillir, c’est s’effacer ou laisser le monde s’effacer à vous…

Tu vois Sybille, tout comme moi, Eugène  ne veut pas s’effacer. Disparaître, oui, lorsque ce sera son heure, mais pas s’effacer. 

Il ne veut pas perdre le goût des choses et donc garder du mordant ( faute de garder ses dents!) 
Il ne veut  pas perdre la vue du beau, et donc regarder des oeuvres d’art quitte à risquer que ce soient des croûtes. 
Il ne veut pas perdre l’équilibre et donc marcher sur des talons  aussi longtemps que possible ( euh, là je m’égare un peu! ) 
Et surtout, surtout, il ne veut pas perdre l’essentiel:  aimer et être aimé.

Et à ce propos, si je puis me permettre, vous devriez, vous aussi, allez vous balader dans ce beau parc des Mimosas, juste pour l’odeur, la vue, et l’exemple… 
J’ai  idée que la  partition qui s’y joue, vous serait vite familière.

D’ailleurs, il a raison Eugène, l’epadh n’est pas une fin en soi.

Ca me donne quelques idées tout ça. 
Tournesol, si tu veux bien, on a du boulot… 
Tiens, organise nous une petite rencontre avec cette jolie Violette et ton père.

Précédemment dans «  la fleur de l’âge »😉: https://algomuse.fr/la-fleur-de-lage-chap1-ma-pie/

 

Moyenne obtenue : 10 / 10. Nombre de votes : 1

Soyez le-la premier-ère à exprimer votre ressenti !

Partager ?

1
0
L'auteur-trice aimerait avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x