• 2Minutes de lecture env.
  • 47Lectures récentes
0
(0)

Chapitre 11 – Eugène a disparu

– Ah Victor! Tu m’as presque manqué, tu sais! 

J’étais à deux doigts de recruter une aide-soignante pour me couper les ongles de pieds!

Oui, ça y est, on se tutoie, inutile de me regarder comme ça…

Sidonie toujours moqueuse, observe son ami et lui trouve un air figé…

Un problème mon Tournesol ?

– Oui, mon père a disparu. 

Eugène, le père de Victor, les 78 ans bien portés, s’était volatilisé sans même lui parler d’un quelconque projet de voyage.

Deux samedis s’étaient écoulés… et Eugène pourtant  habitué à discuter avec son fils le matin juste avant d’aller faire ses courses hebdomadaires n’avait toujours pas été chercher ses oeufs frais à l’échoppe du fromager. 

– Il est peut-être parti en vacances!  

– Je sais… J’y ai pensé en voyant que sa grosse valise manquait, mais c’est très étonnant. En quinze  ans, je ne l’ai jamais vu s’éloigner. Tout au moins, jamais sans me demander de venir « arroser Ficus ».

– Ficus?

– Oui, c’est son chihuahua  increvable… On l’a acheté pour faire sourire maman les dernières semaines avant sa… 

Comme c’est la race de chien ayant la plus longue espérance de vie, nous lui avions fait promettre de survivre à Ficus. Mais cela n’a pas suffit. Maman est partie très vite et Ficus lui est bel et bien resté.

Si bien que dès que mon père part quelques jours, c’est une blague entre nous, il me dit: 

«Tu lui donnes juste un peu d’eau et surtout pas de vent… pour le reste… il est increvable… »

– Sidonie le regarde déconcertée, et amusée à l’idée de ce père aussi « barré » qu’elle-même… 

– Mais là … Ficus aussi a disparu!

– C’est plutôt bon signe non?

– Ou alors, c’est cataclysmique… car si Ficus est mort, papa aura pu mal le supporter et là… là….

– Bon, on n’est pas jeudi, mais je crois qu’une main courante pour « disparition de Ficus inquiétante » s’impose !

Je veux dire, ton père est adulte et encore suffisamment en forme pour avoir le droit à disparaître quelques temps… mais Ficus lui…

Cette fois, vas-y sans moi! 

Je ne veux ni te retarder, ni enlever de sérieux à ta démarche. Je connais ma fille, elle y verrait encore un complot ourdi par sa mère!

Précédemment dans «  la fleur de l’âge »😉: https://algomuse.fr/la-fleur-de-lage-chap1-ma-pie/

Moyenne obtenue : 0 / 10. Nombre de votes : 0

Soyez le-la premier-ère à exprimer votre ressenti !

Partager ?

0
L'auteur-trice aimerait avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x