• 2Minutes de lecture env.
  • 4Lectures récentes
9
(2)

La meilleure maman du monde,
aujourd’hui c’est moi

A –    Ah Toi qui n’est plus là
B –    Bercée par ton souvenir, je rêve !
C –    Cachée par mes mains pleines de larmes,
D –    Décidée à ne jamais t’oublier, je te déifie. Mais !…
E –    En souvenirs, en sensations, puis en divagations,
F –    Faits de sentiments ambivalents, choquants !
G –    Grondant dans ma raison incertaine.
H –    Honte à eux de polluer ainsi un si bel objet.
I –     Infatigable tu me laissais seule le soir,
J –    Jouer, pleurer, apeurée dans le noir.
K –    kidnappée par ta soif de réussite.
L –    Longtemps, je t’ai détestée, reniée.
M –    Maman, aujourd’hui, tu n’es plus là !
N –    Nourrissant mes attentes d’un baiser,
O –    Obéissante encore à tes rejets, j’attends !
P –    Parce que je suis Toi désormais,
Q –    Quelqu’un d’autre que ce que tu as été,
R –    Reléguant au fond de ma mémoire, ta peine à                  m’aimer.
S –    Sagement, paradoxalement, je cajole et choie mes enfants.
T –    Tu n’as pas su me donner de ta tendresse
U –    Une affection que tu n’avais pas toi même reçue.
V –    Vite, alors, j’oublie mes ressentiments.
W –    Whisky à la main, je bois, je rêve, j’invente,
X –    Xénon, inodore, incolore, indolore,
Y –    Yin et yang entrés dans ma vie pour supporter la mémoire de l’absence,
Z –    Zutistes, membres de mon groupe de poètes, merci !

Exprimez votre ressenti !

Moyenne obtenue : 9 / 10. Nombre de votes : 2

Soyez le-la premier-ère à exprimer votre ressenti !

Partager ?

3
0
L'auteur-trice aimerait avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x