• 1Minute de lecture env.
  • 17Lectures récentes
8
(1)

Le pygmée en mauvaise posture face au flibustier qui le tenait en joue, que dis-je mauvaise posture, il est sur la mauvaise pente. Celle qui se jette dans l’océan tumultueux. Celui-ci tétanisé, ne bougea pas d’un iota. Sur son visage un sourire. L’idiot ! Il ne se rend même pas compte que sa dernière heure est arrivée. Alors, le pygmée, comme s’il mesurait enfin le danger de la situation, lève les yeux vers les cieux et se met à hurler d’une voix tonitruante. Surpris, le flibustier lève son regard un quart de seconde vers le ciel ; juste le temps nécessaire à son prisonnier pour se volatiliser.
Morale de cette histoire : une seconde d’inattention suffit à voir tous ses efforts anéantis.

Exprimez votre ressenti !

Moyenne obtenue : 8 / 10. Nombre de votes : 1

Soyez le-la premier-ère à exprimer votre ressenti !

Partager ?

2
0
L'auteur-trice aimerait avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x