• 1Minute de lecture env.
  • 43Lectures récentes
9.6
(5)

Mon regard suivait le poème qui se construisait dans ses mots
Il enfilait ses sensations comme un enfant ses perles
Il les gribouillait dans l’urgence sur le papier froissé
La lumière entre les barreaux en savait déjà trop.
 
Mon regard suivait le tableau qui se construisait dans ses couleurs
Le pinceau dansait entre la palette et la toile
Les bleus et les roses s’effaçaient, le gris s’ombrait
Les mouches joufflues s’abreuvaient au rouge des blessures.
 
Mon regard suivait l’artiste qui se désagrégeait dans les ténèbres 
Spectre enfoui dans le grenier de ma mémoire
Sur le tombeau vide flotte l’odeur des mots interdits
Dans leur sillage se dissipe lentement le fiel de ma lâcheté.
 

Moyenne obtenue : 9.6 / 10. Nombre de votes : 5

Soyez le-la premier-ère à exprimer votre ressenti !

Partager ?

3
0
L'auteur-trice aimerait avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x