AlgoMuse Éditeur associatif
3
(1)

L’Australie flotte mollement sur la carte noircie de cendres qui couvre le tapis de souris.

Les matraques s’abattent violemment sur les têtes des manifestants. Un gorille passe en courant, suivi d’un kangourou et puis d’un éléphant ; ils ont foutu le feu.

Arrivent les ours polaires, en voitures électriques, suivis des dromadaires qui piquent aux lampadaires de quoi nourrir leurs bosses.

Mais heureusement, il y a Napoléon, qui va sauver le monde. Il fait la Convention qui décrète le slogan “Une bosse, oui ; deux bosses: nan!”, et tout rentre dans l’ordre.

L’ordre des forces de l’ogre…

La moralité de cette histoire, car il y a moralité, c’est qu’il ne faut pas confondre le caractère de la police et la police de caractères. Et la preuve, c’est qu’on dit d’une personne qui a mauvais caractère: “quel chameau!”.

Cliquez sur un cœur pour voter !

Les Algomusiens ont voté... 3 / 5. Votants : 1

Aucun vote. Soyez le premier à voter !

Partager ?