AlgoMuse Éditeur associatif
3.7
(3)

Le masque

chez toi, chez nous

Un homme monte dans un taxi

– Bonjour monsieur le chauffeur. Comment vous appelez-vous ?

– Rémi, monsieur

– Rémi, en plus d’être chauffeur de taxi, vous êtes chanteur ?

– Non monsieur.

– C’est dommage, avec un prénom pareil vous pourriez chanter du fado.

– Rémi avez-vous un chien ?

– Oui monsieur.

– C’est une chienne et elle s’appelle Lassie nest-ce pas ?.

– Où allons nous monsieur ?

– Nulle part.

– Nulle part, mais encore.

– Ici, là-bas, ailleurs, n’importe où.

– C’est vague.

– Allons chez vous.

– Pourquoi chez moi ? Je ne vous ai pas invité ?

– Oui, mais on va chez-vous. Je vais vous expliquer. Quand vous dites : chez-moi, c’est chez-vous. Conclusion, chez-moi, chez-vous c’est pareil.

– Donc, si je comprends bien, quand vous dites on va chez moi, c’est chez vous.

– Oui, vous avez compris.

– Mais c’est où ? Chez-vous ?

– Vous ne connaissez pas votre adresse ?

– Je ne connais qu’elle, mais chez moi, ce n’est pas chez vous.

– Bien sûr que si. Je viens de vous l’expliquer, chez moi et chez vous c’est pareil.

Je pensais que vous aviez compris. Nous allons chez moi et c’est chez vous.

– Ça ne me dit toujours pas où nous allons.

– Je viens de vous le dire, chez moi, donc chez vous.

– J’ai mal à la tête, je ne comprends toujours pas.

– C’est parce que vous y mettrez de la mauvaise volonté.

Chez moi, c’est chez vous, je vous le répète depuis tout à l’heure, c’est pareil,

c’est pareil ! Faites un effort !

– Je suis perdu monsieur. Aidez-moi.

– C’est un comble ! Un chauffeur de taxi qui demande de l’aide à son client.

Le GPS, vous connaissez ?

– Oui monsieur, c’est une application qui m’indique le chemin qui par exemple, me permet d’aller de chez-moi à chez-vous.

– Mauvais exemple, chez-moi, chez-vous, on a dit que c’est pareil, c’est pareil, pas besoin d’un G.P.S.

– Monsieur, arrêtez le supplice s’il vous plaît.

– D’accord, on va en finir, je vais vous prouver que chez-moi, c’est chez-vous et inversement. Retournez-vous et gardez votre calme.

– Papa ! Je ne t’avais pas reconnu sous le masque.

– On va à la maison ?

– Ni chez-toi, ni chez-moi, ni chez-nous, Je te l’ai dit, on va nulle part ? Tu m’as énervé.

Je descends. Je vais marcher.

Préviens ta mère que je serai en retard pour le déjeuner.

0

Cliquez sur un cœur pour voter !

Les Algomusiens ont voté... 3.7 / 5. Votants : 3

Aucun vote. Soyez le premier à voter !

Partager ?