• 1Minute de lecture env.
  • 36Lectures récentes
0
(0)
  1. Le paon est seul. Son unique obsession est sa beauté. Aucune amitié, aucun dialogue ne peuvent être noués avec ce mâle obséquieux. C’est l’intrus de l’algodéfi du 2 août.

– « Vous pensez bien que je ne vais pas entamer une petite conversation avec cette carpe couverte d’écailles, toute gluante. Je risquerais d’y laisser des plumes ». Et pour montrer sa désapprobation il lance un braillement hideux et ridicule « léon ! léon ! ». Quand il ouvre son bec, il perd la moitié de son charme. On sent chez lui une grande excitation.

Il s’en retourne donc à son occupation principale, séduire ! séduire avec arrogance et obstination. Il s’aime, il s’observe dans son œuvre, il s’admire, il se félicite. Sait-il faire autre chose ?

Le sieur se pavane, fait le beau, déploie sa roue telle une coquette avec son éventail. Son superbe plumage aux couleurs chatoyantes frémit pour enfermer la belle avant même qu’elle n’ait donné son consentement.

Et la petite paonne aura bien du soucis avec toute sa nichée. Elle ne pourra pas compter sur son séducteur qui très vite s’en va vers d’autres cieux pour tester le grand pouvoir de sa parade.

0

Exprimez votre ressenti !

Moyenne obtenue : 0 / 10. Nombre de votes : 0

Soyez le-la premier-ère à exprimer votre ressenti !

Partager ?

2
0
L'auteur-trice aimerait avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x