AlgoMuse Éditeur associatif
0
(0)

C’est un vrai régal que je lorgne

Comme aux vermines la charogne

Je n’en peux plus, j’en veux encore !

Resservez-moi, je vous implore !

Remplissez mon verre de vin

Comme ce breuvage est divin !

– Il est quinze heures, il se fait tard !

– J’ai encore faim, je veux du lard

Et des desserts et du café

Ensuite, je m’en vais aller.

– Et bien adieu, Monsieur, bon vent,

Et restez chez vous très longtemps.

Tirez-vous ! et de quel fermier

Dites tant de bien s’il vous plaît

Celui qui vous offre à loisir

Le moindre de vos désir ?

Ici, je reçois mes amis

Je vous en prie, sortez d’ici !

Filez voir ce fermier aimable

Ne revenez plus à ma table.

Cliquez sur un cœur pour voter !

Les Algomusiens ont voté... 0 / 5. Votants : 0

Aucun vote. Soyez le premier à voter !

Partager ?