AlgoMuse Éditeur associatif
4.7
(3)

L’immobilité de l’âme de l’âne est incontestable. On l’a tous vue.
Le scooter n’est pas sitôt tu que le tueur piétine les fruits du “Déjeuner sur l’herbe”. Et déjà la marée monte, monte… Proust n’est pas loin qui nous dira le lien de l’immobilité des choses à celle de la pensée. Mais l’été est figé par le chant des cigales ; cette impression de mouvement que donne dans l’air le frottement de l’éphémère…
Un écureuil s’est invité. Il n’en fait qu’à sa tête. Une vraie tête de mule.
Et la mule de s’approcher de l’âne, sans états d’âme, et le prévenir de s’aventurer jamais dans la révolution ! “Tout est fixe et immuable dans la douceur des certitudes”, dit la mule. “Si tu questionnes, tu finiras écrasé, comme les fruits du déjeuner” ajoute l’écureuil.
La moralité de cette histoire, car il y a moralité, c’est qu’à scooter, on peut aussi promener son âme sans devenir tueur. Et la preuve, c’est qu’il y a des scooters de toutes les couleurs !

Cliquez sur un cœur pour voter !

Les Algomusiens ont voté... 4.7 / 5. Votants : 3

Aucun vote. Soyez le premier à voter !

Partager ?