• 2Minutes de lecture env.
  • 5Lectures récentes
0
(0)

Les retardataires montaient les marches au pas de course. Les femmes en difficulté, avec leurs talons hauts, prenaient soin de ne pas se tordre une cheville mais en même temps, la curiosité leur donnait des ailes ou était-ce la peur. Il faut dire que depuis ce matin, c’est l’émoi au village. Les discussions vont bon train depuis cette invitation envoyée par le maître du château.

Il peut être intéressant, à ce moment-là de l’histoire d’apporter au lecteur quelques points de détails qui n’en sont pas.

Ce village vit depuis des décennies et des décennies, dans la paix. Jamais les habitants n’ont connu la guerre. Leur seigneur veille sur eux en main de maître du haut de son château planté au sommet du mont Démon. Il n’était pas un de ces mondains, dépravé et tortionnaire, qui régnait en laissant planer une ombre démoniaque sur ces terres. Non, il n’était pas de ceux-là.

Ceci étant, qui était-il. Vous auriez eu bien du mal à le savoir. Personne dans le village ne le connaissait. Ni même vu ou aperçu. Tant et si bien qu’il était devenu une légende. Les parents racontaient aux enfants, qu’il s’agissait d’un aegipan ; lequel dès son lever, ouvrait le livre de recettes familiales pour savoir quelle serait la punition du jour pour les enfants désobéissants. Cela suffisait à calmer les enfants les plus téméraires.

La légende était d’autant plus ancrée, que le soir des lumières filtraient au pourtours des fenêtres et certains jours, les voix d’un chœur raisonnait dans toute la vallée.

Pour en revenir à ce matin, c’est l’hallier chargé de l’ouverture du marché, qui s’est vu remettre une lettre par un message qui n’était autre qu’une chèvre arrivée du château. À la lecture de la lettre, c’est un sentiment d’effroi qu’il traversa son corps.

INVITATION

Moi, maître du château du mont Démon

assigne chaque habitant à être présent

dans le hall pour 20 heures précises.

Les portes seront ouvertes à 19h45

pour être refermées au vingtième coup de 20 heures.

Les habitants qui ne seront pas dans le hall,

se verront appliquer la punition du jour.

 

Votre bien dévoué aegipan 

 

Exprimez votre ressenti !

Moyenne obtenue : 0 / 10. Nombre de votes : 0

Soyez le-la premier-ère à exprimer votre ressenti !

Partager ?

6
0
L'auteur-trice aimerait avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x