• 1Minute de lecture env.
  • 92Lectures récentes
10
(3)

Par une nuit bleue et froide de décembre

Leurs yeux de couleur ambre

Luisant dans le noir,

Dans la campagne ils déambulaient ce soir. 

Deux hommes. 

Le sang était leur arôme.

Comme aux vermines la charogne

Avec méchanceté il vous lorgne, 

C’étaient des anthropophages, 

Et de faim ils étaient emplis de rage !

Un chien aboya, apeuré. 

Le fermier sortit de chez lui pour le rassurer. 

Fermier, tirez-vous

Les cannibales repèrent tout, c’est déjà fait pour vous.  

Comme les somnambules, ils sont terribles et singuliers

Ils vous épient du haut d’un marronnier… 

Moyenne obtenue : 10 / 10. Nombre de votes : 3

Soyez le-la premier-ère à exprimer votre ressenti !

Partager ?

1
0
L'auteur-trice aimerait avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x