• 1Minute de lecture env.
  • 7Lectures récentes
10
(1)

            Lettre d’un papa pour la fête des mères

Ma chérie,
Que tu étais belle dans ta jupe froufroutante.
J’espérai, priai : « donne-moi un baiser, de loin, je l’attends !… ».
Je pensai, alors, à l’écrivain qui disait : « belle et tentante, vous en serez prisonnier ».
1950, sur le banc de Saint Laurent, je t’attends.
Enfin, nous nous sommes rencontrés à force de lettres enivrantes.
Et, c’est là, face à la Loire que tu m’as donné ce premier baiser.
Un an plus tard, naissait notre poupée.
L’écrivain avait raison, de mes deux amours, je suis prisonnier.
Toi, maternelle, aimante, à l’écoute de notre beau bébé,
Tu as su lui dispenser mille et une harmonies,
En caresses, chaleur, noblesse du cœur, générosité.
Et, par-dessus tout, ce que tu sais fait à merveille,
Le goût des arts, de la différence, de l’empathie et la joie de vivre.
C’est une femme aujourd’hui. Je suis si fière d’être son père !
Grâce à toi, sa maman, elle sait transmettre à nos petits enfants,
Toutes ces forces qui font de nous des gens heureux.

Bonne fête mon amour.

29 Mai 2022

Exprimez votre ressenti !

Moyenne obtenue : 10 / 10. Nombre de votes : 1

Soyez le-la premier-ère à exprimer votre ressenti !

Partager ?

2
0
L'auteur-trice aimerait avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x