• 3Minutes de lecture env.
  • 34Lectures récentes
0
(0)

Comme tous les jours , je vais bien , c’est ce que je réponds quand on me demande “ça va ?”.

Bizarrement ou intuitivement quand les gens , ces gens me demandent “ça va?” j’ai l’impression qu’ils se moquent de moi 

Premièrement ce “ça va?”, qui est censé être une question n’a plus ce thon , ce dernier est utilisé comme moyens de secours pour paraître “cool”, “gentil” ou bien “à la mode”.

Deuxièmement , “ça va” composé de deux mots facile à utiliser n’est pas si simple que son nom, en effet c’est une question avant d’être une réponse .

Question? :pour savoir l’état, l’humeur de son interlocuteur, pour pouvoir entamer une discussion et non en finir . Néanmoins ce mot est utilisé au même statut que “Salut!” .

En effet cela reflète la réalité d’aujourd’hui , une réalité où les relations humaines sont certes réelles mais fragiles .

je ne vais pas davantage m’élargir sur ce sujet , je pense être assez sage pour ne pas me prendre pour une sage, par conséquent je n’ai aucune raison de vouloir que les gens me comprennent encore moins approuver ma thèse . 

Cependant , je pense être assez libre , libre aux droits qui me sont conférés pour exprimer mes pensées , mon état d’esprit ; après tout l’écriture est une manière d’exprimer ce qui ne peut être atteins à travers les paroles.

Parler c’est facile, éloquent par contre non.

écrire c’est facile, en outre exprimer sa vision avec des mots , être consciente de son impact et avoir le courage de l’exposer n’est pas chose aisée.

S’il y’a une chose que l’écriture l’emporte sur la parole ; c’est que les écrits transmis ne peuvent être douteux ou incertains par contre les paroles peuvent être fracas et risques de doutes .

Ce qui fait aussi la parole une arme à double tranchante , une personne qui se décide à parler doit peser ses mots .

A travers des écrits on peut s’apercevoir des fautes et les corriger, parallèlement à travers les paroles on peut s’apercevoir des fautes en étant attentive à l’expression de notre interlocuteur (yeux…) . Mais à l’égard des fautes qui peuvent être corrigées à l’écris , comment donc pouvons nous, nous permettre de corriger l’expression des sentiments de la personne à travers ses paroles ?; il n’est plus questions de fautes mais d’offense . 

Tandis que l’écris se tapis sur du papier , la parole elle nous atteints en pleins coeur et nous fait mal .

La Parole est irréversible!

 

Moyenne obtenue : 0 / 10. Nombre de votes : 0

Soyez le-la premier-ère à exprimer votre ressenti !

Partager ?

0
L'auteur-trice aimerait avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x