AlgoMuse Éditeur associatif
5
(1)

Je me trouvais là par hasard, noctambule égaré pour une bouffée de fraîcheur dans cette fournaise d’une canicule annoncée. La manifestation pour dénoncer la négligence devant un grave danger climatique touchait à sa fin. Les paniers à salades avaient terminé leur travail et les casseurs leurs ravages.

Vous savez, moi, grand païen sceptique, je doute de l’efficacité de ces actes populaires ou bien de celle des prières au Bon Dieu. Les dinosaures eux-aussi avaient peut-être manifesté contre une haute technologie destructrice (on n’a encore rien retrouvé concernant leur civilisation). Vous connaissez le résultat ! Mais si ! Les squelettes dans les musées !. d’ailleurs nous avons prévu notre exposition, témoignage de notre civilisation : nous avons déjà le Musée de l’Homme. Notre place est prête, preuve en est que nous doutons de l’efficacité de ces sursauts de prise de conscience.

Je me mêlais à un petit groupe de manifestants qui n’avaient pas l’intention de rentrer. Ils avaient sympathisé lors de la manifestation et aussi beaucoup bu … ils parlaient en se tapant sur le ventre mais poignée de main ne vaut pas poignée de pain … Le plus bourgeois d’entre eux, dont la présence ici est un peu incongrue mais commandée par l’algoverbes, n’allait tout de même pas partager son petit en-cas, ni même boire à même le goulot ! Les autres, les habitués du partage, sortaient de leurs sacs les bouteilles à demi entamées « quand le vin est tiré, il faut le boire ! ». L’ivresse nous fit imaginer un monde meilleur. Je n’ai pas évoqué le sort des dinosaures pour ne pas polluer l’ambiance. je passais une fin de nuit merveilleuse de bonne camaraderie.

0

Cliquez sur un cœur pour voter !

Les Algomusiens ont voté... 5 / 5. Votants : 1

Aucun vote. Soyez le premier à voter !

Partager ?