• 1Minute de lecture env.
  • 30Lectures récentes
10
(1)

Voici venir les temps où vibrant sur sa tige,

l’ancolie gracile déploie sa robe translucide.

Finesse de soie ravissant bourdons enivrés,

elle offre à tous les yeux l’annonce de l’été.

Je la cueille, malhabile, mais elle n’y survivra pas.

De ce geste inutile je garde un peu d’émoi.

Exprimez votre ressenti !

Moyenne obtenue : 10 / 10. Nombre de votes : 1

Soyez le-la premier-ère à exprimer votre ressenti !

Partager ?

4
0
L'auteur-trice aimerait avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x