• 1Minute de lecture env.
  • 49Lectures récentes
9.5
(2)

Tristesse sans raison

Résonnent les doux sons

D’un air subtil et délicieux

Arpèges gracieux

Me touchent et me désarment

Et sur ma joue coule une larme

Dans la fiévreuse attente

De la mélodie envoûtante

Celle qui ensorcelle

Un doux solo de violoncelle

M’entraîne vers l’ailleurs

Vient tendrement sécher mes pleurs

Lueurs couleur de lune

Importune

Et la pensée s’envole

Folle farandole

En volutes légères

Rêves éphémères

0

Moyenne obtenue : 9.5 / 10. Nombre de votes : 2

Soyez le-la premier-ère à exprimer votre ressenti !

Partager ?

2
0
L'auteur-trice aimerait avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x