• 1Minute de lecture env.
  • 2Lectures récentes
0
(0)

Mon berceau @gigi22

Mon berceau s’adossait à la bibliothèque,

Réminiscence d’une lointaine existence tchèque.

Destinée d’alors sombre, tout autant qu’à présent.

Pensées fugaces, défilent lentement dans mon âme.

l’Espoir, furibond, passionné, éperdu, exalté, méchant,

M’agrippe, bien malgré moi, quelquefois, terrifiant ;

Parfois, traversé çà et là par de brillants soleils,

M’enivre, m’accule, m’envahit, m’émerveille.

Il m’étreint, tel un ensorceleur refusant la vérité,

D’une enfance parsemée d’odeurs de poudre, pareils

À tous ceux qu’aujourd’hui la haine va massacrer.

Agile et noble, avec sa jambe de statue, il crée,

En moi, moult et myriade d’espérances brouillées,

Qu’un esprit qui n’a pas traversé les hostilités,

Ne peut éprouver qu’en toutes petites notes.

Exprimez votre ressenti !

Moyenne obtenue : 0 / 10. Nombre de votes : 0

Soyez le-la premier-ère à exprimer votre ressenti !

Partager ?

4
0
L'auteur-trice aimerait avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x