• 1Minute de lecture env.
  • 60Lectures récentes
10
(2)

debout il regardait la mer

la mère le regardait

Ses deux bras étaient nus, sa tête, découverte

son cœur chavirait doucement devant ce lac limpide

et le froid l’envahit quand l’enfant la regarda

il courut sur le sable mouillé

posa sa tête sur ses genoux

parla calmement de son cœur tendre et fidèle

elle pleura doucement

L’enfant charmait déjà, par son naïf langage,

mais à l’horizon des mots pointait sa cruauté future

elle frémit de tristesse et de désespoir…

 

 

Moyenne obtenue : 10 / 10. Nombre de votes : 2

Soyez le-la premier-ère à exprimer votre ressenti !

Partager ?

5
0
L'auteur-trice aimerait avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x