• 1Minute de lecture env.
  • 31Lectures récentes
10
(2)

Notre âme et notre cœur sont les vibrantes cibles,
De notre être profond qui cherche à se faire entendre.
Bien loin ou près de lui, mais dans son heure même,
Le sentiment naît de l’émotion ressentie juste avant.
Je me souviens de ton sein nu en ce matin,
De tes cheveux que les parfums choisissaient pour image
De nos ébats et de nos rencontres qui ont pris naufrage.
Je me souviens de ton regard fier d’être à moi,
Avant que nous sortions les armes pour entrer en guerre.
Je regarde du seuil certain de la patrie ouverte
Notre duel qui a vu nos âmes et nos cœurs devenir
Ces cibles vibrantes de nos colères et de nos rancœurs
Je n’arrive plus à me souvenirs de nous, amants aimant.

Moyenne obtenue : 10 / 10. Nombre de votes : 2

Soyez le-la premier-ère à exprimer votre ressenti !

Partager ?

4
0
L'auteur-trice aimerait avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x