AlgoMuse Éditeur associatif
4.7
(3)

Le Père-Noël fêtait ses 2021 ans. Il commençait à se faire vieux, il le savait. 

Le jour de l’an 2022, il se dit qu’il devait se trouver un remplaçant. 

Il fit appel à un petit elfe, qui lui apporta une liste des plus gentils enfants (devenus adultes à présent) de la région. 

Le Père-Noël ne mit pas longtemps à trouver son successeur : Michel avait été le plus sage des enfants du monde, le premier dans toutes les matières de surcroit. Il était donc destiné à réaliser tous ses rêves. Mais un faux jeton, qui avait toujours été jaloux de Michel, lui avait joué un mauvais tour. Par sa faute, Michel était maintenant au chômage. 

Le Père-Noël n’attendit pas que les routes enneigées de la Laponie fussent plus praticables; il prit son traineau, lança son fameux “Ho ho ho”, et s’en alla trouver Michel.

Celui-ci rentrait d’une promenade, emmitouflé comme un paquet dans d’épais habits. 

Le Père-Noël l’interpella. D’abord surpris, Michel fini par reconnaitre ce gros bonhomme rouge, avec une barbe et de longs cheveux blancs. 

Le Père-Noël expliqua à Michel qu’il avait besoin d’un remplaçant, qui saurait assumer son rôle comme il fallait. Si vous aviez vu Michel !…Ses yeux brillaient comme des étoiles! 

Comme le Père-Noël était pressé, il ne raconta pas à Michel les fréquentes révoltes des elfes, ni les nombreuses casses de jouets dans la hotte, mais fit ressortir les plus beaux détails, auxquels il savait Michel sensible : le bonheur procuré aux gens, le plaisir de fabriquer des jouets… Et puis de vivre une aventure inouïe, bien-sûr ! Cela n’était pas donné à tout le monde! 

Sans que le Père-Noël ne se fut donné plus de mal, Michel consentit à monter dans son traineau. 

Le temps s’écoula. Et la joie de Michel de se lever chaque matin dans l’atelier des elfes ne s’atténua pas: il aimait tant être entouré de couleurs vives, et des elfes qu’il aimait bien! 

Cela faisait 3 mois, que Michel travaillait en tant qu’apprenti, dans cette région joyeuse de la Laponie. Le Père-Noël était content de lui, et ne regrettait aucunement son choix.

Un jour vint, ou Michel fut appelé au chevet du Père-Noël. Celui-ci lui confia:

-Fais de ton mieux, avec tout ton cœur, ça aidera. Le cœur est le plus bel organe du corps, il faut que tu t’en serves. Coordonne ta pensée avec ton cœur, et tes jouets seront les plus beaux du monde.

Il se pencha encore un peu vers Michel:

-C’est ça, le secret pour te faire aimer. Rien qu’en regardant l’objet que tu as fait, on comprendra qu’une partie de ton cœur y est. L’autre partie du secret, c’est de regarder d’un œil complaisant même les méchants. Tu n’es pas censé avoir une opinion sur les gens. Ce sera dur, je le sais. Mais un bon Père-Noël aime tout le monde. 

Et sur ces belles paroles, le Père-Noël s’éteignit dans son dernier et éternel sommeil.

A partir de ce jour, le Père-Noël, ce fut Michel. 

Vous vous rappelez du faux jeton, qui avait causé des ennuis à notre ami? J’en ai parlé au début. Et bien cette année là, Michel reçut une lettre du faux jeton! Celui-ci demandait une belle voiture, un nouveau modèle, qui avait un nom farfelu, pour Noël. 

Mais Michel était quelque peu rancunier, et n’oubliait pas le mauvais coup qu’on lui avait fait. Et il n’arriva pas à le regarder d’un œil complaisant, comme le lui avait conseillé le Père-Noël. Alors, le faux jeton ne reçu pas une voiture, mais un balai. 

Il se demanda bien pourquoi.

Et tous les Noël de toutes les autres années, il n’eut que des appareils ménagers. 

Et puis, le 25 décembre 2032, Michel lui offrit finalement la grande maison demandée. Et pour être grande, elle l’était! Elle avait même une piscine! Mais étrangement, elle était entièrement noire… 

Le faux jeton y posa un pied, inquiet. Et la maison s’écroula! Car elle était en réalité faite de charbon, et rien d’autre que du charbon! Les maisons du voisinage en étaient infestées! Furieux, les voisins demandèrent au faux jeton de nettoyer tout ça! Et il fut, à ce moment là, bien content de n’avoir pas jeté tous ses appareils ménagers, ni son balai !

 

 

Cliquez sur un cœur pour voter !

Les Algomusiens ont voté... 4.7 / 5. Votants : 3

Aucun vote. Soyez le premier à voter !

Partager ?