• 1Minute de lecture env.
  • 2Lectures récentes
9
(1)

Prières de l’ogre d’aujourd’hui

Dans une terre grasse et pleine d’escargots,

Je fus élevé par un père blessant, pervers et venimeux.

Belle d’abandon, ma mère, battait en retraite, abdiquait.

Pourtant, je pense qu’elle m’aimait. Aimait-elle cet ambitieux ?

Grandissant, sans relâche, sous les corrections du maître astucieux,

Instillant dans mes veines, mon esprit et mon âme, il auréolait,

L’ardeur de la destruction, le bienfait des sanctions. Anxieux,

Que j’étais tout petit, je devins un homme que berçaient,

Mille et une façons de corrompre, pourrir et gangrener l’âme des pieux.

Par quels pouvoir magique, miracle ou fabuleuse formule pourrais-je être sauvé ?

Ô Satan, prends pitié de ma longue misère !

Ô démon sans pitié ! verse-moi moins de flammes ignominieuses !

D’abjecte, méprisable, anguleux, boueux, crasseux, dangereux,

Ces prières parviendront-elles à toucher quelques divinités ?

D’ogre, de croque-mitaine, d’infâme et lugubre individu qui débordait

De haine, de vengeance et de folie, parviendrais-je à me métamorphoser

En gentil petit garçon que j’aurais sans doute aimé devenir ?

Ô à toutes les utopies, chimères des âmes bien traitées, venez, venez,

Me délivrer des démons qui m’obsèdent !

Mon géniteur est désormais en enfer, je ne puis l’y rejoindre !

Dans une terre grasse et pleine d’escargots, c’est là que je veux aller !

Exprimez votre ressenti !

Moyenne obtenue : 9 / 10. Nombre de votes : 1

Soyez le-la premier-ère à exprimer votre ressenti !

Partager ?

4
0
L'auteur-trice aimerait avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x