• 1minute de lecture
10
(2)

Une guerre éclate, au loin.

Personne ici pour entendre les bruits de canon, les cris, les sifflements de balles et de roquettes.

Ah si… on voit de loin… par transmission de données. On voit du sang, des maisons détruites, des foules qui s’entassent ou se pressent dans des abris.

On entend les Grands parler de pourparlers, de cessez-le-feu…

Qui décide et qui fait ?

Qui parle et qui tient le fusil ?

Qui sommes-nous, nous tous ?

Sommes-nous des hommes, ou des parties d’homme ?

Nous troquons des parties de nous pour servir les desseins d’autres hommes, ou parties d’hommes.

Nous nous troquons nous-mêmes pour adhérer à d’autres desseins que ceux auxquels nous adhérerions naturellement si rien ne nous y obligeait.

Qui sommes-nous, nous tous ?

Que sommes-nous ?

Avons-nous perdu la foi ?

Qu’est-ce qui nous retient d’aller ici ou là ?

Sommes-nous donc tant asservis que nous ne sachions plus quoi dire, sinon suivre et obéir ?

Ainsi qu’une entreprise ne tournerait sans ouvriers, ainsi une guerre sans soldats.

Qui accepterait le destin d’un peuple s’il se jouait aux dés ou aux poings entre deux hommes ?

Et pourtant nous sommes si prompts à l’accepter au prix du sang.

Le prix trop lourd force à l’acceptation…

Quelle flamme pour relever le défi ?

 

Exprimez votre ressenti !

Moyenne obtenue : 10 / 10. Nombre de votes : 2

Soyez le-la premier-ère à exprimer votre ressenti !

Partager ?

3
0
L'auteur-trice aimerait avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x