• 1Minute de lecture env.
  • 3Lectures récentes
0
(0)

La poêlée Caroline est mon plat préféré, vous ne connaissez pas ? normal, c’est l’invention que ma maîtresse cuisine en ce moment pour son mec. Couper des poivrons de toutes les couleurs en fins bâtonnets, transformer les tomates bien mûres en une montagne de petits dés juteux, raccourcir vigoureusement les haricots verts blanchis mais bien croquants, un bonheur de textures différentes pour lequel je mets mon tranchant bien aiguisé au défi de couper sans écraser ni déchirer. Que tout soit propre et net au moment où elle les convie dans la poêle sur un fond d’huile d’olive avec quelques nuages d’herbes aromatiques de son choix. Ensuite respirer le fumet et déguster. Enfin ça c’est pour les humains, moi je me contente de rejoindre mon billot après passage sous la douche.

“Tu sais Caro, ça va pas être possible”, lui dit son Jules, “je pensais que tu l’aurais bien pris mais puisque c’est comme ça notre histoire va s’arrêter là. Je t’avais bien prévenue dès le début, je ne suis pas l’homme d’une seule femme !”

Le couteau était là, à portée de main, juste posé sur l’égouttoir. Caroline le saisit et d’un geste net trancha dans le vif.

Exprimez votre ressenti !

Moyenne obtenue : 0 / 10. Nombre de votes : 0

Soyez le-la premier-ère à exprimer votre ressenti !

Partager ?

4
0
L'auteur-trice aimerait avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x