• 1Minute de lecture env.
  • 64Lectures récentes
10
(1)

Ukraine, cent cinquante jours

Cent cinquante jours, le sabre du géant te pilonne,
Comme un géant en sentinelle, ils bourdonnent;
Ses canons t’assaillent, tuent, dévastent, tonnent.
Sur tes petits enfants, le jour s’enfuit des cieux.
Tes hommes combattent solides et valeureux.
Cinq mois de haine, de destruction, dédaigneux,
Il t’inflige sa folie, ses rêves pernicieux.
Ces mots rassemblés en humble poème pardonnent
A ceux qui te négligent, vacant à leur vie, bougonnent
De la cherté des prix, ceux qui t’oublient et chantonnent.
La vie doit continuer mais ne jamais oublier, les cieux
Qui rougissent, s’approchant au dessus d’eux.
Courage belle Ukraine, nos cœurs couronnent
Ta fierté, ton courage, et ta volonté qui étonnent,
Nous qui sommes au chaud sous nos ciels gracieux,
Nous pensons chaque jour à toi, chants précieux
Te soutenant au delà du possible tant que ta lutte sonne.

Moyenne obtenue : 10 / 10. Nombre de votes : 1

Soyez le-la premier-ère à exprimer votre ressenti !

Partager ?

4
0
L'auteur-trice aimerait avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x