• 2Minutes de lecture env.
  • 65Lectures récentes
8.6
(12)

J’ai connu et je connais encore toutes sortes de fondements : des fondements durs, des fondements mous, des fondements ronds et des fondements pointus, de ceux que j’ai hâte de voir partir car ils me sont douloureux, des fondements tout petits qui pourraient largement en accueillir d’autres à leurs côtés et d’autres plus larges, amples, qui s’étalent voluptueusement sur moi, au risque de m’étouffer.
J’ai connu et je connais encore des fondements de groupes d’amis qui chahutent sur moi au risque pour certains de tomber à mes pieds.
J’ai reçu des fondements de pragmatiques , de ceux qui déballent leurs victuailles à l’heure du déjeuner mais j’ai accueilli aussi et ce sont mes préférés, des fondements de solitaires et de rêveurs, les deux étant souvent une seule et même personne, des fondements de poètes, en somme.
Tenez ! Brassens, par exemple a souvent posé son fondement sur moi et je suis d’ailleurs très fier de figurer en bonne place dans l’une de ses chansons. C’est bien le seul qui ait eu cette petite attention envers moi, même  si je suis conscient de n’avoir été qu’un. figurant dans cette histoire, mais enfin quand même il parlait de moi.
Il m’est un peu difficile, contrairement à ce grand poète dont le sujet était plus simple parce que plus visible, de parler de fondements sympathiques mais je peux parler de fondements délicats qui ne se jetaient pas sur moi comme des brutes mais se posaient doucement, avec précaution. 
J’ai aussi reçu des fondements de râleurs, des fondements d’enjoués, j’ai assisté à des disputes, à des retrouvailles, à des scènes de rupture ou de réconciliation, j’ai participé bien malgré moi à des projets peu glorieux sur lesquels je ne m’étendrai pas.
Vous l’avez compris sans doute, la vie d’un banc public est tout sauf monotone, et pour rien au monde je ne voudrais échanger ma place au jardin du Luxembourg où j’eus jadis l’incroyable chance d’être installé.  

Moyenne obtenue : 8.6 / 10. Nombre de votes : 12

Soyez le-la premier-ère à exprimer votre ressenti !

Partager ?

7
0
L'auteur-trice aimerait avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x