• 1Minute de lecture env.
  • 23Lectures récentes
10
(3)

Voilà le souvenir enivrant qui voltige

Nous, dans ce ballon luttant contre le vertige

Celui des hauteurs ou celui de l’amour?

Je ne sais plus, le monde a perdu ses contours

Car, l’harmonie est trop exquise

Lorsque le flou des nuages hypnotise

Tout semble si doux et délicieux

Même perdus dans l’immensité des cieux

Et quand viendra l’heure d’entrer dans la nuit noire

Faisant chavirer nos cœurs gonflés d’espoir

La gloire des cités dans le soleil couchant

Guidera notre voyage vers son achèvement.

Moyenne obtenue : 10 / 10. Nombre de votes : 3

Soyez le-la premier-ère à exprimer votre ressenti !

Partager ?

3
0
L'auteur-trice aimerait avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x