• 2 ans 
  • 1Minute de lecture env.
  • 262Lectures récentes
0
(0)

L’épervier plane dans les cimes, prétentieux. ” La terre entière m’admire ; ma beauté et ma puissance sont irrésistibles “.

Le monde d’en bas, le monde des petits, a bien d’autres choses plus intéressantes à faire que de se soucier de cet arrogant.

prenons par exemple la sauterelle, un soupçon écervelée, ce qui lui donne tout son charme. Elle a mis sa petite robe verte pour séduire la nature. Elle vaque à ses occupations en toute insouciance ; elle saute ! elle saute !

Le cri désagréable et menaçant de ce gros volatile la laisse totalement indifférente.

Le dialogue entre puissants et modestes s’avère totalement impossible, ce qui me fait rater mon algodéfi

Moyenne obtenue : 0 / 10. Nombre de votes : 0

Soyez le-la premier-ère à exprimer votre ressenti !

Partager ?

3
0
L'auteur-trice aimerait avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x