Plate-forme d'écriture en ligne gratuite de l'AlgoMuse – Première visite ? Découvrir !

Plate-forme d’écriture en ligne gratuite

Véritable plate-forme d’écriture en ligne, l’AlgoScène constitue la partie visible du site d’écriture créative AlgoMuse.FR Ici, vous pouvez publier vos œuvres littéraires et poétiques pour les faire connaître. Et en tout premier lieu, vos “algorismes” bien sûr !

Que sont les “algorismes” ?

Les algorismes sont les textes que vous produirez en réponse aux algodéfis. Les algodéfis sont eux-mêmes générés par l’AlgoScriptor. L’AlgoScriptor, dont nous parlerons au paragraphe suivant, pouvant quant à lui, être définir comme un générateur de défis d’écriture créative.

Sur la plate-forme d’écriture en ligne AlgoMuse.FR, le temps n’est pas limité pour répondre à un algodéfi. Nous vous conseillons cependant de ne pas dépasser 20 mn. Dans les ateliers d’écriture en présentiel de l’association AlgoMuse, du fait de la durée limitée à 20 mn pour répondre à un algodéfi, les algorismes sont généralement des textes courts. En conséquence, ils dépassent rarement 20 ou 25 lignes.

Algorismes = aphorismes ?

Du fait de cette longueur de 20 à 25 lignes, ils se différencient des aphorismes. Ces derniers se résument, le plus souvent, à une seule phrase. Cela dit, les algorismes et les aphorismes ont plusieurs points communs :

  • Premièrement, l’un et l’autre sont souvent elliptiques. Cela est dû au format court, bien entendu. À cause du manque de temps, il faut choisir chaque mot. Le texte en devient plus précis, et, paradoxalement, l’ellipse plus pertinente !
  • Deuxièmement, et du fait de ce caractère elliptique, l’un et l’autre invitent le lecteur à une réflexion critique. En quelque sorte, à continuer sur la piste de réflexion ouverte par l’auteur-trice. C’est un peu comme si ce dernier laissait, sur la plateforme d’écriture, en ligne, une pensée en suspens…
  • Enfin et troisièmement, comme les aphorismes, les algorismes ont souvent une portée philosophique. Il faut souligner cependant qu’à la différence des premiers, ils sont rarement écrits dans ce but. À l’instar de Monsieur Jourdain pour la prose, les algomusiens feraient-ils, d’une certaine façon, de la philosophie sans le savoir ?

Voilà pour leurs points communs. Nous avons déjà vu que le format les différencie. Voyons maintenant ce qui rend les algorismes particulièrement originaux en regard – non seulement des aphorismes, mais aussi – de toute autre forme de littérature courte :

Les algorismes sont souvent cocasses, humoristiques, et fréquemment… surréalistes ! 

Pour l’expliquer, il nous faudra passer par la case “fabrication” des algodéfis. Autrement dit : à la recette de fabrication, c’est-à-dire à l’algorithme qu’est l’AlgoScriptor. Nous allons le faire dans quelques instants. Restons-en, pour le moment, aux algodéfis. En effet, c’est la nature même des algodéfis qui provoque ce résultat.

C’est d’ailleurs facile à comprendre. Les algodéfis vous invitent à combiner des éléments qui sont, habituellement, parfaitement étrangers les uns aux autres. Que peut-il en résulter d’autre que de l’inattendu (cocasserie), de l’humour, et/ou, même, du surréalisme !? Ah, mais, ce dernier, quant à lui, n’apparaîtra vraiment que quand vous atteindrez les algodéfis rouges. C’est-à-dire quand, devenu expert en algodéfis, vous pourrez libérer totalement votre créativité !

Entrons donc maintenant dans la sphère des secrets de fabrication, et voyons comment est « fabriqué » un algodéfi…

(à suivre)

AlgoScène – Les derniers textes publiés sur AlgoMuse.FR

À mon ami, à mon maître IV

Tu ne sais pas, tu ne sais plus.Aux abords du néant,Comme Ulysse perduTu cherches maintenantDans les gouffres profondsDe la vie qui s'éteint,Quel fut donc cet affrontQue les dieux disent tien ?Ta vie n'eut qu'une cause,Celle de l'humanité ;Ta mort sera la pause,Celle de l'éternité.Ta souffrance à venir,Le prix qu'il faut payer,Feront ton devenirÀ...

lire plus

À mon ami, à mon maître – III

Ils vous macéreront...Toi, ta pensée, ton œuvreFinirez dans la pieuvre.Moisis comme des troncsVous serez dilués,Dans l'absolu silenceLa triste indifférenceVous serez oubliés,Car l'ignoble poulpeQui des plus courageuxSe délecte hideux,Jamais ne dit sa coulpeEt ses actes commetEn tout impunité,N'ayant rien confessé,Comme crimes parfaits !Au fin...

lire plus
Poste à pourvoir

Poste à pourvoir

Utiliser les expressions :
Regarder d’un œil complaisant
Dernier sommeil
Les personnages : le Père Noël, le faux jeton et le premier de la classe

lire plus
L’envol

L’envol

Une bécassine- un bélier- un perdreau- un moucheron
Avec comme rapport: une idée de soulèvement, ou de maladresse.

lire plus
Jimmy le Moucheron

Jimmy le Moucheron

Texte écrit lors de l’atelier d’écriture en présentiel aux Saints Anges à Brignoles le 16 oct 21, en réponse à deux algodéfis (2X20mn) du 15 oct 21 : l’algoscopage et l’algophore…

Algoscopage : Le perdreau, Le moucheron, Maladresse, Le bélier, La bécassine, Soulèvement

Algophore : “Regarder d’un œil complaisant”, “Dernier sommeil”, Le ‘premier de la classe’, Le faux jeton, Le père noël

lire plus
Le vagabond

Le vagabond

“Marchant, puis s’arrêtant, et sur son lourd bâton”
Victor Hugo
j’ai ajouté une vers de la poésie belge du jour
“Au détour des sentiers gazonnés il écoute

lire plus
Déjà vu…

Déjà vu…

C’est un texte déjà publié ailleurs… Du genre qu’on écrit au fond de la déprime. Je l’avais complètement oublié, mais ce soir, il me plaît bien. Puissiez-vous l’apprécier… Et pardon de me répéter !

lire plus
Les cannibales

Les cannibales

Vers tirés de Baudelaire :
-Si par une nuit bleue et froide de décembre
-Comme aux vermines la charogne
-Terribles, singuliers comme les somnambules
-Tirez -vous, et de quel fermier

lire plus

Effluves – 2ème version

Terribles, singuliers comme les somnambules, les fantômes du château s’étaient donnés rendez-vous dans la galerie des glaces. Il y avait là feu le baron de Mortifère et toute sa clique ! Même la meute s’agaçait autour d’une proie. Comme aux vermines la charogne, l’effluve blanchâtre de la lune servait aux esprits défunts leur pleine ration de...

lire plus
Le sieur de Monterrey

Le sieur de Monterrey

Algobio en présentiel (20mn) du 2 oct. 2021 aux Saints Anges à Brignoles

chapelier, ou…

exécution, ou…

dim. 12 janv. 1164

montreur d’ours, ou…

tempête de neige, ou…

gentilhomme

cicatrisation

lire plus
Effluves

Effluves

Algodéfi poétique en présentiel aux Saints Anges (20mn) du 2 oct. 2021
Baudelaire
Si, par une nuit bleue et froide de décembre,

Comme aux vermines la charogne,

Terribles, singuliers comme les somnambules ;

lire plus
Disparition

Disparition

Choisir 1,2,3 ou 4 animaux parmi le bélouga, l’oie, la truie et l’écureuil. L’histoire devait comporter soit de la subtilité, soit de l’ébranlement.

lire plus
Pâleurs

Pâleurs

” Telle sur le vitrail de mon cœur je t’ai peinte ”
” Avec le bruit moelleux d’une aile dans les airs ”
poésie québécoise

lire plus
Transe

Transe

“Et de palmiers d’où pleut sur les yeux la paresse”
“Étoilent vaguement leurs prunelles mystiques.”
Charles BAUDELAIRE

lire plus

Ah ! la campagne – suite

Bonjour les auditeurs, nous recevons aujourd’hui, le 25 août 2021, Monsieur Henri dans nos studios, l’agriculteur qui a reçu nos journalistes dans sa ferme le 19 avril 2021. Ce reportage a fait l’objet d’une émission télévisée.- Monsieur Henri, dites-nous ce qui s’est passé depuis notre visite.- Tout d’abord, si vous permettez, j’aimerais vous...

lire plus
Cauchemar

Cauchemar

Vers de Charles Baudelaire
Dites, qu’avez-vous vu ?
Du fond du gouffre obscur où mon cœur est tombé.
Ta tête se pavane avec d’étranges grâces ;
C’est un pays plus nu que la terre polaire ;

lire plus
Mes chaussures

Mes chaussures

Ce matin, à mon réveil, ce fut une grande surprise ! Mes chaussures m’ attendaient au pied de mon lit. Elles étaient toutes là, deux par deux, bien alignées au bord du tapis !Et manifestement, elles avaient quelque chose à me dire. …. Se poussant discrètement du talon, elles désignèrent mon mocassin gauche comme porte-parole.-Christine, il faut...

lire plus
Le peintre

Le peintre

Algodixtit du 7 août
la servante, le râleur,
“la création c’est sortir quelque chose de soi et se sentir néanmoins comblé”.
Paul Carvel

lire plus
C’est la fin.

C’est la fin.

Cher Journal, Nous sommes, il me semble, le 17 février 2121, et voilà près de cent ans que je n'ai pas noircie tes pages. Je t'ai retrouvé dans les décombres de cette vieille maison que j'ai construite avec Paul, cette maison que je ne reconnais plus. Tu étais caché dans une malle où mes arrières petits-enfants ont regroupé les derniers souvenirs...

lire plus
Le ramoneur

Le ramoneur

« Quand on parle des vices d’un homme, si on vous dit : « Tout le monde le dit » ne le croyez pas ; si l’on parle de ses vertus en vous disant encore : « Tout le monde le dit », croyez-le.» François-René de Chateaubriand

L’avare

Le libertin

Le ramoneur

lire plus
Le Toine

Le Toine

Défi du 26 juin 2021
afféner ; donner du foin aux bêtes
Eclamé : oiseau ayant une patte cassée
un martinet – émotion : sentiment

lire plus

À mon ami, à mon maître – II

Ni ta voix ni tes motsNe seront entendusTu finiras penduOu banni, comme un sot !Tu n'es rien ni personneÀ l'aune d'un quarteronDe pédants tâcheronsBattant le glas qui sonne.Ta révolte étourdieEt ton indignationSeront fermentationsAvant qu'on les ait ouïes.Courbe-toi sous le jougEt rentre dans le rang.Si les armes tu prends,Tu en deviendras fou...

lire plus
Ecart de langage

Ecart de langage

Jaboter, filet à papillon, falourde, pétasse,
Je tiens à noter que le mot “pétasse”, comme vous l’aurez compris m’a été dicté par l’algodéfi !

lire plus
Manif’

Manif’

païen, bourgeois, dans le panier à salade, poignée de main ne vaut pas poignée de pain, quand le vin est tiré il faut le boire

lire plus
Enfantement

Enfantement

“Je fais souvent ce rêve où je suis tétanisé dans une foule étrange, immobile et silencieuse. J’ai observé qu’il n’y a jamais d’enfants parmi cette foule…”

lire plus
Musique

Musique

Et cette musique que je ne cesse de faire jouer depuis 1 an, 2 mois, 3 jours, 4 heures, 29 minutes, 15 secondes …..Rythmique, arythmique, lancinante, joyeuse, légère, profonde, bruyante, assourdissante, bruyante, bruyante.Ce bruit qui me sert de leurre, de mirage, comme pour brouiller les pistes, comme pour cacher ce silence insoutenable.7/7,...

lire plus
Ecrire

Ecrire

“Ce n’est que tard le soir, quand les enfants dorment, quand les tic-tacs de l’horloge comtoise commencent à régner sur le silence, qu’elle se met au travail. ‘travail’ est un drôle de mot pour l’écriture …”

lire plus
Le siècle des ténèbres

Le siècle des ténèbres

C’est une œuvre en cours de création. Un collage ! Qui m’eût dit que je pusse jamais me prêter à cela ? Eh bien, figurez-vous, j’en redemande !
Ici, il s’agit d’un triptyque sur le XXème siècle ; le siècle des ténèbres !
L’image représente le premier tableau (en cours…)
Le texte, illustrera probablement le deuxième tableau. C’est, en partie, une reprise de différentes divagations surréalistes que j’ai déjà publiées ici. J’ai juste un peu adapté…
Je posterai la suite de ce projet ici.
Merci de votre intérêt.
Algomusement vôtre !

lire plus
Le complexe de perdition

Le complexe de perdition

« L’homme est perdu dans ses désirs comme nos caravelles dans les mondes nouveaux. Comme celui qui rêve est perdu dans son rêve.» Pascal Quignard

Contraintes :
L’espion
Le dévoué
Le païen

lire plus

La renaissance – suite 1

Il continuerait ainsi jusqu'à 9 heures précises. Tout "le registre" y passerait. Après l'incartade dans la décoration et l'esthétique des formes, viendrait, plus pernicieuse, l'apologie de la "bonne tenue" ; la seule acceptable. Celle qui commande la posture droite, la blouse propre et boutonnée, la cravate même, pour les personnels en contact...

lire plus
Les noces d’or

Les noces d’or

Incipit : “Ma plus vieille compagne, c’est ma jeunesse. Je la garde prisonnière, jalousement. Je la visite souvent, la nuit, en dormant, pour m’assurer surtout de sa fidélité. M’a-t-elle jamais trahie ?…”

lire plus
Le paradoxe

Le paradoxe

Citation: « La solitude et la promiscuité sont les deux contraires les plus identiques du monde.» Louis Scutenaire

Personnages: Le geôlier, Le pygmée

lire plus
Tranches de vie d’un couple mixte

Tranches de vie d’un couple mixte

L’idée ici est de regrouper, sous la forme d’une compilation désordonnée, des fragments d’un “roman” écrit il y a une douzaine d’années,
Cette idée m’est inspirée par l’orientation franchement surréaliste (selon moi) de la “démarche algomusienne”.
En quelque sorte, “un roman dans le désordre” !?
Bien entendu, je réécris le texte en conséquence… C’est donc bien “pure création”, car il change beaucoup, et ces changements me montrent combien j’ai moi-même changé… Car oui, évidemment, c’est autobiographique.
Merci de me lire, et de commenter !

lire plus

Le facteur – Chapitre 1 – Chatouille-la-Forêt

À la terrasse des "Deux Bistrots", l'été, on raconte aux touristes que le nom du village est lié à ses forêts de châtaigniers. Les épines des bogues seraient ici plus douces qu'ailleurs, et chatouilleraient plutôt qu'elle ne piqueraient. Les plus naïfs et les enfants y croient, les autres se méfient. Que faut-il en penser ? Et bien... c'est la...

lire plus

Socrate – suite 1

Remarque, il s'en est pas vanté d'avoir dormi dehors. Humiliant ? C'est quand j'ai ouvert les volets ce matin que j'ai compris. Il se planquait sous la vieille BM du voisin. Il a fait mine de pas me voir... Tu parles, quatre mètres des volets à la bagnole... Pas vu ? Pas entendu le grincement des gonds ? C'est cela oui... Après, quand j'ai ouvert...

lire plus
L’urne du diable

L’urne du diable

Une startup japonaise lève 100 milliards ¥ à la bourse de Tokyo. Son innovation ? L’urne interactive avec le défunt ! (j’ai corrigé “un startup”…)
J’ai respecté le timing: 14 mn. D’accord, c’est pas terrible, mais l’exercice est vraiment profitable! Stimulant.

lire plus
La souris et le baroudeur

La souris et le baroudeur

Algodixit rouge du 8 mai 21
« Tous les humains meurent, peu ont vécu.» Louis Pauwels
La souris et le baroudeur
(pas respecté le timing, mais inspiré par la citation… +/- 8h d’écriture)

lire plus
Agonia

Agonia

Encore un début de roman. Toujours la même question: continuer? (je publierai ici quelques autres chapitres déjà écrits, si vous le souhaitez…)

lire plus
TIC TAC

TIC TAC

Il est trop tôt. Il est trop tard. Jamais. Toujours. Et pourtant il continue. Inlassablement. Il est trop tôt. Il est trop tard. Il croit encore. Son réveil n'a plus de vie. Plus rien ne l'anime. Ni les secondes. Ni les autres. Il est trop tôt. Il est trop tard.

lire plus
Monstre à deux têtes

Monstre à deux têtes

Je ne discerne plus la réalité de mes cauchemars. Il me hante jours et nuits. Me poursuit encore et encore. Je cours. Je cours toujours. En vain. Quand je pense lui avoir échappé. IL EST TOUJOURS LA. Deux visages. Selon les jours. Selon les nuits. Mais toujours ses yeux clairs perçant mon âme . Son visage semble apaiser mes craintes mais soudain...

lire plus
TYDOMENE

TYDOMENE

Quelques chapitres d’un roman inachevé. Je doute qu’il vous intéresse beaucoup, mais si c’était le cas…

lire plus

Pas encore inscrit-e?

Inscrivez-vous en 30 secondes
et publiez votre premier texte immédiatement!
Gratuit, sans engagement, simple et surtout… convivial!

En ligne actuellement

9 utilisateur-trice-s

Membres récemment actifs

Illustration du profil de Gepetto Rossi
Illustration du profil de Julie Desmarines
Illustration du profil de melanie chaine
Illustration du profil de Guillaume du Vabre
Illustration du profil de JML
Illustration du profil de FRancguy
Illustration du profil de l'âme_sombre
Illustration du profil de Chat NOIR
Illustration du profil de Petit Prince
Illustration du profil de 0reste
Illustration du profil de giz
Illustration du profil de IF
Illustration du profil de Coline
Illustration du profil de Lologray
Illustration du profil de SAMPE

Lus par vous ! (Expérimental)

Lus pour vous !

Pour savoir comment publier votre texte lu ci-dessus, ou votre vidéo ci-dessous, contactez Guillaume du Vabre par MP (Messagerie Privée)

Vidéos (Expérimental)

TOP 10 ! (les + aimés)

Top 10 social ! (les + commentés)

Groupes algomusiens

AlgoNews

Je m’abonne et reçois gratuitement l’AlgoScriptor!

Plate-forme d'écriture en ligne gratuite de l'AlgoMuse – Première visite ? Découvrir !

Plate-forme d’écriture en ligne gratuite

Véritable plate-forme d’écriture en ligne, l’AlgoScène constitue la partie visible du site d’écriture créative AlgoMuse.FR Ici, vous pouvez publier vos œuvres littéraires et poétiques pour les faire connaître. Et en tout premier lieu, vos “algorismes” bien sûr !

Que sont les “algorismes” ?

Les algorismes sont les textes que vous produirez en réponse aux algodéfis. Les algodéfis sont eux-mêmes générés par l’AlgoScriptor. L’AlgoScriptor, dont nous parlerons au paragraphe suivant, pouvant quant à lui, être définir comme un générateur de défis d’écriture créative.

Sur la plate-forme d’écriture en ligne AlgoMuse.FR, le temps n’est pas limité pour répondre à un algodéfi. Nous vous conseillons cependant de ne pas dépasser 20 mn. Dans les ateliers d’écriture en présentiel de l’association AlgoMuse, du fait de la durée limitée à 20 mn pour répondre à un algodéfi, les algorismes sont généralement des textes courts. En conséquence, ils dépassent rarement 20 ou 25 lignes.

Algorismes = aphorismes ?

Du fait de cette longueur de 20 à 25 lignes, ils se différencient des aphorismes. Ces derniers se résument, le plus souvent, à une seule phrase. Cela dit, les algorismes et les aphorismes ont plusieurs points communs :

  • Premièrement, l’un et l’autre sont souvent elliptiques. Cela est dû au format court, bien entendu. À cause du manque de temps, il faut choisir chaque mot. Le texte en devient plus précis, et, paradoxalement, l’ellipse plus pertinente !
  • Deuxièmement, et du fait de ce caractère elliptique, l’un et l’autre invitent le lecteur à une réflexion critique. En quelque sorte, à continuer sur la piste de réflexion ouverte par l’auteur-trice. C’est un peu comme si ce dernier laissait, sur la plateforme d’écriture, en ligne, une pensée en suspens…
  • Enfin et troisièmement, comme les aphorismes, les algorismes ont souvent une portée philosophique. Il faut souligner cependant qu’à la différence des premiers, ils sont rarement écrits dans ce but. À l’instar de Monsieur Jourdain pour la prose, les algomusiens feraient-ils, d’une certaine façon, de la philosophie sans le savoir ?

Voilà pour leurs points communs. Nous avons déjà vu que le format les différencie. Voyons maintenant ce qui rend les algorismes particulièrement originaux en regard – non seulement des aphorismes, mais aussi – de toute autre forme de littérature courte :

Les algorismes sont souvent cocasses, humoristiques, et fréquemment… surréalistes ! 

Pour l’expliquer, il nous faudra passer par la case “fabrication” des algodéfis. Autrement dit : à la recette de fabrication, c’est-à-dire à l’algorithme qu’est l’AlgoScriptor. Nous allons le faire dans quelques instants. Restons-en, pour le moment, aux algodéfis. En effet, c’est la nature même des algodéfis qui provoque ce résultat.

C’est d’ailleurs facile à comprendre. Les algodéfis vous invitent à combiner des éléments qui sont, habituellement, parfaitement étrangers les uns aux autres. Que peut-il en résulter d’autre que de l’inattendu (cocasserie), de l’humour, et/ou, même, du surréalisme !? Ah, mais, ce dernier, quant à lui, n’apparaîtra vraiment que quand vous atteindrez les algodéfis rouges. C’est-à-dire quand, devenu expert en algodéfis, vous pourrez libérer totalement votre créativité !

Entrons donc maintenant dans la sphère des secrets de fabrication, et voyons comment est « fabriqué » un algodéfi…

(à suivre)

AlgoScène – Les derniers textes publiés sur AlgoMuse

À mon ami, à mon maître IV

Tu ne sais pas, tu ne sais plus.Aux abords du néant,Comme Ulysse perduTu cherches maintenantDans les gouffres profondsDe la vie qui s'éteint,Quel fut donc cet affrontQue les dieux disent tien ?Ta vie n'eut qu'une cause,Celle de l'humanité ;Ta mort sera la pause,Celle de l'éternité.Ta souffrance à venir,Le prix qu'il faut payer,Feront ton devenirÀ...

lire plus

À mon ami, à mon maître – III

Ils vous macéreront...Toi, ta pensée, ton œuvreFinirez dans la pieuvre.Moisis comme des troncsVous serez dilués,Dans l'absolu silenceLa triste indifférenceVous serez oubliés,Car l'ignoble poulpeQui des plus courageuxSe délecte hideux,Jamais ne dit sa coulpeEt ses actes commetEn tout impunité,N'ayant rien confessé,Comme crimes parfaits !Au fin...

lire plus
Poste à pourvoir

Poste à pourvoir

Utiliser les expressions :
Regarder d’un œil complaisant
Dernier sommeil
Les personnages : le Père Noël, le faux jeton et le premier de la classe

lire plus
L’envol

L’envol

Une bécassine- un bélier- un perdreau- un moucheron
Avec comme rapport: une idée de soulèvement, ou de maladresse.

lire plus
Jimmy le Moucheron

Jimmy le Moucheron

Texte écrit lors de l’atelier d’écriture en présentiel aux Saints Anges à Brignoles le 16 oct 21, en réponse à deux algodéfis (2X20mn) du 15 oct 21 : l’algoscopage et l’algophore…

Algoscopage : Le perdreau, Le moucheron, Maladresse, Le bélier, La bécassine, Soulèvement

Algophore : “Regarder d’un œil complaisant”, “Dernier sommeil”, Le ‘premier de la classe’, Le faux jeton, Le père noël

lire plus
Le vagabond

Le vagabond

“Marchant, puis s’arrêtant, et sur son lourd bâton”
Victor Hugo
j’ai ajouté une vers de la poésie belge du jour
“Au détour des sentiers gazonnés il écoute

lire plus
Déjà vu…

Déjà vu…

C’est un texte déjà publié ailleurs… Du genre qu’on écrit au fond de la déprime. Je l’avais complètement oublié, mais ce soir, il me plaît bien. Puissiez-vous l’apprécier… Et pardon de me répéter !

lire plus
Les cannibales

Les cannibales

Vers tirés de Baudelaire :
-Si par une nuit bleue et froide de décembre
-Comme aux vermines la charogne
-Terribles, singuliers comme les somnambules
-Tirez -vous, et de quel fermier

lire plus

Effluves – 2ème version

Terribles, singuliers comme les somnambules, les fantômes du château s’étaient donnés rendez-vous dans la galerie des glaces. Il y avait là feu le baron de Mortifère et toute sa clique ! Même la meute s’agaçait autour d’une proie. Comme aux vermines la charogne, l’effluve blanchâtre de la lune servait aux esprits défunts leur pleine ration de...

lire plus
Le sieur de Monterrey

Le sieur de Monterrey

Algobio en présentiel (20mn) du 2 oct. 2021 aux Saints Anges à Brignoles

chapelier, ou…

exécution, ou…

dim. 12 janv. 1164

montreur d’ours, ou…

tempête de neige, ou…

gentilhomme

cicatrisation

lire plus
Effluves

Effluves

Algodéfi poétique en présentiel aux Saints Anges (20mn) du 2 oct. 2021
Baudelaire
Si, par une nuit bleue et froide de décembre,

Comme aux vermines la charogne,

Terribles, singuliers comme les somnambules ;

lire plus
Disparition

Disparition

Choisir 1,2,3 ou 4 animaux parmi le bélouga, l’oie, la truie et l’écureuil. L’histoire devait comporter soit de la subtilité, soit de l’ébranlement.

lire plus
Pâleurs

Pâleurs

” Telle sur le vitrail de mon cœur je t’ai peinte ”
” Avec le bruit moelleux d’une aile dans les airs ”
poésie québécoise

lire plus
Transe

Transe

“Et de palmiers d’où pleut sur les yeux la paresse”
“Étoilent vaguement leurs prunelles mystiques.”
Charles BAUDELAIRE

lire plus

Ah ! la campagne – suite

Bonjour les auditeurs, nous recevons aujourd’hui, le 25 août 2021, Monsieur Henri dans nos studios, l’agriculteur qui a reçu nos journalistes dans sa ferme le 19 avril 2021. Ce reportage a fait l’objet d’une émission télévisée.- Monsieur Henri, dites-nous ce qui s’est passé depuis notre visite.- Tout d’abord, si vous permettez, j’aimerais vous...

lire plus
Cauchemar

Cauchemar

Vers de Charles Baudelaire
Dites, qu’avez-vous vu ?
Du fond du gouffre obscur où mon cœur est tombé.
Ta tête se pavane avec d’étranges grâces ;
C’est un pays plus nu que la terre polaire ;

lire plus
Mes chaussures

Mes chaussures

Ce matin, à mon réveil, ce fut une grande surprise ! Mes chaussures m’ attendaient au pied de mon lit. Elles étaient toutes là, deux par deux, bien alignées au bord du tapis !Et manifestement, elles avaient quelque chose à me dire. …. Se poussant discrètement du talon, elles désignèrent mon mocassin gauche comme porte-parole.-Christine, il faut...

lire plus
Le peintre

Le peintre

Algodixtit du 7 août
la servante, le râleur,
“la création c’est sortir quelque chose de soi et se sentir néanmoins comblé”.
Paul Carvel

lire plus
C’est la fin.

C’est la fin.

Cher Journal, Nous sommes, il me semble, le 17 février 2121, et voilà près de cent ans que je n'ai pas noircie tes pages. Je t'ai retrouvé dans les décombres de cette vieille maison que j'ai construite avec Paul, cette maison que je ne reconnais plus. Tu étais caché dans une malle où mes arrières petits-enfants ont regroupé les derniers souvenirs...

lire plus
Le ramoneur

Le ramoneur

« Quand on parle des vices d’un homme, si on vous dit : « Tout le monde le dit » ne le croyez pas ; si l’on parle de ses vertus en vous disant encore : « Tout le monde le dit », croyez-le.» François-René de Chateaubriand

L’avare

Le libertin

Le ramoneur

lire plus
Le Toine

Le Toine

Défi du 26 juin 2021
afféner ; donner du foin aux bêtes
Eclamé : oiseau ayant une patte cassée
un martinet – émotion : sentiment

lire plus

À mon ami, à mon maître – II

Ni ta voix ni tes motsNe seront entendusTu finiras penduOu banni, comme un sot !Tu n'es rien ni personneÀ l'aune d'un quarteronDe pédants tâcheronsBattant le glas qui sonne.Ta révolte étourdieEt ton indignationSeront fermentationsAvant qu'on les ait ouïes.Courbe-toi sous le jougEt rentre dans le rang.Si les armes tu prends,Tu en deviendras fou...

lire plus
Ecart de langage

Ecart de langage

Jaboter, filet à papillon, falourde, pétasse,
Je tiens à noter que le mot “pétasse”, comme vous l’aurez compris m’a été dicté par l’algodéfi !

lire plus
Manif’

Manif’

païen, bourgeois, dans le panier à salade, poignée de main ne vaut pas poignée de pain, quand le vin est tiré il faut le boire

lire plus
Enfantement

Enfantement

“Je fais souvent ce rêve où je suis tétanisé dans une foule étrange, immobile et silencieuse. J’ai observé qu’il n’y a jamais d’enfants parmi cette foule…”

lire plus
Musique

Musique

Et cette musique que je ne cesse de faire jouer depuis 1 an, 2 mois, 3 jours, 4 heures, 29 minutes, 15 secondes …..Rythmique, arythmique, lancinante, joyeuse, légère, profonde, bruyante, assourdissante, bruyante, bruyante.Ce bruit qui me sert de leurre, de mirage, comme pour brouiller les pistes, comme pour cacher ce silence insoutenable.7/7,...

lire plus
Ecrire

Ecrire

“Ce n’est que tard le soir, quand les enfants dorment, quand les tic-tacs de l’horloge comtoise commencent à régner sur le silence, qu’elle se met au travail. ‘travail’ est un drôle de mot pour l’écriture …”

lire plus
Le siècle des ténèbres

Le siècle des ténèbres

C’est une œuvre en cours de création. Un collage ! Qui m’eût dit que je pusse jamais me prêter à cela ? Eh bien, figurez-vous, j’en redemande !
Ici, il s’agit d’un triptyque sur le XXème siècle ; le siècle des ténèbres !
L’image représente le premier tableau (en cours…)
Le texte, illustrera probablement le deuxième tableau. C’est, en partie, une reprise de différentes divagations surréalistes que j’ai déjà publiées ici. J’ai juste un peu adapté…
Je posterai la suite de ce projet ici.
Merci de votre intérêt.
Algomusement vôtre !

lire plus
Le complexe de perdition

Le complexe de perdition

« L’homme est perdu dans ses désirs comme nos caravelles dans les mondes nouveaux. Comme celui qui rêve est perdu dans son rêve.» Pascal Quignard

Contraintes :
L’espion
Le dévoué
Le païen

lire plus

La renaissance – suite 1

Il continuerait ainsi jusqu'à 9 heures précises. Tout "le registre" y passerait. Après l'incartade dans la décoration et l'esthétique des formes, viendrait, plus pernicieuse, l'apologie de la "bonne tenue" ; la seule acceptable. Celle qui commande la posture droite, la blouse propre et boutonnée, la cravate même, pour les personnels en contact...

lire plus
Les noces d’or

Les noces d’or

Incipit : “Ma plus vieille compagne, c’est ma jeunesse. Je la garde prisonnière, jalousement. Je la visite souvent, la nuit, en dormant, pour m’assurer surtout de sa fidélité. M’a-t-elle jamais trahie ?…”

lire plus
Le paradoxe

Le paradoxe

Citation: « La solitude et la promiscuité sont les deux contraires les plus identiques du monde.» Louis Scutenaire

Personnages: Le geôlier, Le pygmée

lire plus
Tranches de vie d’un couple mixte

Tranches de vie d’un couple mixte

L’idée ici est de regrouper, sous la forme d’une compilation désordonnée, des fragments d’un “roman” écrit il y a une douzaine d’années,
Cette idée m’est inspirée par l’orientation franchement surréaliste (selon moi) de la “démarche algomusienne”.
En quelque sorte, “un roman dans le désordre” !?
Bien entendu, je réécris le texte en conséquence… C’est donc bien “pure création”, car il change beaucoup, et ces changements me montrent combien j’ai moi-même changé… Car oui, évidemment, c’est autobiographique.
Merci de me lire, et de commenter !

lire plus

Le facteur – Chapitre 1 – Chatouille-la-Forêt

À la terrasse des "Deux Bistrots", l'été, on raconte aux touristes que le nom du village est lié à ses forêts de châtaigniers. Les épines des bogues seraient ici plus douces qu'ailleurs, et chatouilleraient plutôt qu'elle ne piqueraient. Les plus naïfs et les enfants y croient, les autres se méfient. Que faut-il en penser ? Et bien... c'est la...

lire plus

Socrate – suite 1

Remarque, il s'en est pas vanté d'avoir dormi dehors. Humiliant ? C'est quand j'ai ouvert les volets ce matin que j'ai compris. Il se planquait sous la vieille BM du voisin. Il a fait mine de pas me voir... Tu parles, quatre mètres des volets à la bagnole... Pas vu ? Pas entendu le grincement des gonds ? C'est cela oui... Après, quand j'ai ouvert...

lire plus
L’urne du diable

L’urne du diable

Une startup japonaise lève 100 milliards ¥ à la bourse de Tokyo. Son innovation ? L’urne interactive avec le défunt ! (j’ai corrigé “un startup”…)
J’ai respecté le timing: 14 mn. D’accord, c’est pas terrible, mais l’exercice est vraiment profitable! Stimulant.

lire plus
La souris et le baroudeur

La souris et le baroudeur

Algodixit rouge du 8 mai 21
« Tous les humains meurent, peu ont vécu.» Louis Pauwels
La souris et le baroudeur
(pas respecté le timing, mais inspiré par la citation… +/- 8h d’écriture)

lire plus
Agonia

Agonia

Encore un début de roman. Toujours la même question: continuer? (je publierai ici quelques autres chapitres déjà écrits, si vous le souhaitez…)

lire plus
TIC TAC

TIC TAC

Il est trop tôt. Il est trop tard. Jamais. Toujours. Et pourtant il continue. Inlassablement. Il est trop tôt. Il est trop tard. Il croit encore. Son réveil n'a plus de vie. Plus rien ne l'anime. Ni les secondes. Ni les autres. Il est trop tôt. Il est trop tard.

lire plus
Monstre à deux têtes

Monstre à deux têtes

Je ne discerne plus la réalité de mes cauchemars. Il me hante jours et nuits. Me poursuit encore et encore. Je cours. Je cours toujours. En vain. Quand je pense lui avoir échappé. IL EST TOUJOURS LA. Deux visages. Selon les jours. Selon les nuits. Mais toujours ses yeux clairs perçant mon âme . Son visage semble apaiser mes craintes mais soudain...

lire plus