AlgoMuse Éditeur associatif
News les torts

News les torts

Le club MED s’adapte et proposera bientôt des vacances virtuelles sous hypnose numérique ! 

Pour ces vacances d’été, le club MED proposera à ses clients de se reposer tout en faisant du sport ! La toute dernière technologie, le casque viwx00207.x est sorti le mois dernier. Ce casque de réalité virtuelle est programmé par vous, pour aller faire du surf à Tahiti, du golf au golfe du Mexique tout en restant dans l’hôtel, dans votre canapé, en France. Le décor est d’une réalité si frappante que l’on s’y croit vraiment ! Vous pourrez y passer toutes les vacances, sans une seule fois l’enlever, car vous serez nourri virtuellement.  Pour éviter à votre corps  -de la réalité-  de s’engourdir, le club MED propose également de vous envoyer une fois par jour un kinésithérapeute professionnel. 

N.B : Pour ces vacances spéciales, une petite augmentation du prix de 99,9 % sera faite. 

L’au-delà du luxe

L’au-delà du luxe

La L.V.M.H. (*1), Société spécialisée dans les produits de luxe se félicite devant le succès remporté par sa nouvelle activité : les enterrements de luxe.

Elle avait à sa disposition un fichier conséquent qui lui a évité de faire une étude de marché, à savoir toutes les vieilles rombières F.H.T.P. qui fréquentaient ses boutiques depuis de nombreuses années.

Elle est heureuse de nous faire part de ses nouveautés :

– urne funéraire en or massif finement ciselé

– embaumement avec les fragrances les plus suaves des grands maîtres de la parfumerie

– cercueils en bois précieux décorés par de grands artistes.

– et son dernier cri (si l’on peut dire) : inhumation sur la lune en apesanteur

Une remise conséquente sera consentie pour les 20 premiers(res) candidats(tes) pour une mort festive et luxueuse.

N.B. : cette remise ne s’applique pas pour le ticket d’entrée de gamme compte-tenu de son modeste prix (58 000 ) pour une prestation de qualité nullement égalée.

Elle conseille à tous de s’inscrire personnellement avant l’issue fatale car il est peu probable que les héritiers mettront la main à la poche.

* 1 – L.V.M.H. : Moët Hennessy Louis Vuitton

* 2 – F.H.T.P. : Foulard Hermes Talons Plats

 

Les Pigeons de Brignoles à l’instar du Chien des Baskerville ? (Sous-titre : Où va le monde ?)

Les Pigeons de Brignoles à l’instar du Chien des Baskerville ? (Sous-titre : Où va le monde ?)

À la une de mon quotidien local ce matin :

L’OCTOGÉNAIRE NE LEUR DONNAIT PLUS DE PAIN : LES PIGEONS L’ATTAQUENT !

“A Brignoles, une vieille femme de 87 ans porte plainte à la gendarmerie suite à une agression d’un genre tout à fait nouveau : une attaque de jeunes volatiles (et non voleurs…), en bande organisée !

Germaine du Carami, c’est le nom de la plaignante, a été victime, ce 17 septembre 2021, d’un véritable harcèlement de mendiants volants qui a dégénéré en agression physique à l’arme blanche ! Les agresseurs, au nombre d’une quinzaine selon un témoin, étaient en effet tous armés d’attributs contondants qu’ils n’ont pas hésité à utiliser pour lacérer la pauvre victime.

L’objet de la dispute, il faut le dire, est aussi peu banal que l’agression elle-même : l’avocate des délinquants nous a déclaré qu’ils mourraient littéralement de faim, et que survivre était leur seul mobile.

Elle n’a pas manqué de nous rappeler l’histoire d’un certain Jean Valjean, aujourd’hui totalement oubliée, certes, mais qui illustre bien l’état de la société « post Covid » : le pauvre hère, lui aussi affamé, s’était pris les pieds dans un cercle infernal et vicieux en commençant par voler une miche de pain. S’en était suivi tout un tas d’histoires qui l’avaient finalement conduit au bagne de Toulon, bagne que les Brignolais connaissent bien…

Notre reporter ne voyant pas trop le rapport entre ces deux faits divers, d’ailleurs distants d’au moins deux siècles, a demandé à l’avocate de préciser…

– Comment, mais, vous ne savez pas ? La prétendue victime affamait les pauvres enfants depuis trois semaines ! Avaient-ils d’autre choix pour attirer l’attention du public sur leur triste sort ? Existe-t-il encore, dans cette société-là, un quelconque moyen d’expression que puisse mobiliser les indigents, autre que la violence ?

Comprenez-moi bien, je ne cherche pas à justifier l’agression, tout à fait inacceptable, évidemment, mais à éclairer le chemin de la vérité. Car c’est bien connu, n’est-ce pas ?, le chemin de la vérité est pavé de bonnes intentions ; et blabla, et blabla et blabla… Les effets de manches se multipliant à un rythme inversement proportionnel à la légitimité de la pertinence des arguments, vous comprendrez, chers lecteurs, que notre reporter…”

(à reprendre et éventuellement continuer…)

Article n°5 de Var matin

Article n°5 de Var matin

LVMH propose à son tour des enterrements de luxe! Prix du ticket d’entrée de gamme : 58 kilo € ! 

En magasin depuis le 30 octobre – Le scandale

 

LVMH propose toutes sortes de produits de luxe, et depuis peu, des cercueils, dans le but de rendre hommage à nos morts, à partir de 58 000 euros ! 

Les cercueils sont fabriqués au Brésil, et le bois qui les compose vient d’arbres rares, vivants dans la forêt amazonienne. 

Aujourd’hui, 10 novembre, LVMH est en rupture de stock, il a vendu plus de 350 cercueils, et autant d’arbres coupés en Amazonie. 

Le gouvernement a autorisé le bucheronnage dans cette partie de l’Amérique, s’opposant aux scientifiques et au parti écologiste. Les scientifiques affirment que les indiens d’Amazonie sont en baisse d’oxygène, et les écolos sont entrés dans la capitale en tant que manifestants.  Les policiers sont intervenus, mais les écologistes étaient bien plus nombreux. 

D’autres membres de ce parti sont entrés dans des locaux de la LVMH, et ont tué 3 personnes. 

Est-ce qu’après ça le patron de LVMH arrêtera sa vente de produits ?

Est-ce que les écologistes finiront par se calmer ? 

Et enfin est-ce que les scientifiques brésiliens réussiront à influencer le gouvernement ? 

Nous ne le savons pas encore. 

(Auteur Anonyme)  

Téléréalité

Téléréalité

Ce texte est une pure fiction. Toute ressemblance avec un personnage existant serait un pur hasard ou un dérapage de la pensée de l’auteur.

Je vais vous conter l’histoire de Monsieur Dupon (sans ” t ” ni ” d ” pour ne pas prendre de risque) vivant dans un pays imaginaire.

Monsieur Dupon avait hérité de la fortune de ses parents, mais il s’ennuyait à jouer avec tout ses millions de dollars (ah ! un indice malencontreux. Ceci dit, la monnaie, ça voyage. Ce pourrait être dans un paradis fiscal, mais je m’égare … quoique …).

Je reviens à  notre Monsieur  Dupon. Grand mégalomane, il rêvait de se faire connaître du monde entier.

Il adressa sa candidature à la production d’une émission de télé-réalité. Le sujet : ” comment devenir le président le plus impopulaire “. Il fut immédiatement recruté.

Très vite il allait éliminer tout ses autres concurrents. Il se montra antipathique, menaçant, jouant son rôle à merveille avec la maestria d’un véritable acteur. La production se félicitait d’audiences jamais enregistrées dans tous les pays du monde avec de longs articles dans les journaux. Les réseaux sociaux se déchaînaient.

Mais  un jour, grisé par sa popularité, il lança une infox. Je vous la cite telle quelle : ” le pape autorise le mariage des prêtres ” (bon, jusque là, pas de scandale) mais il ajouta ” mais seulement avec des nonnes “. C’était l’idée de trop.

L’émission fut immédiatement censurée. Et Monsieur Dupon dut s’en retourner jouer avec sa fortune.

Messieurs de la production, prenez garde, la réalité pourrait un jour dépasser la fiction.

L’urne du diable

L’urne du diable

Parler aux morts, c’est déjà parler avec soi-même. Je vais mourir, je suis mort, je suis vivant, je suis… Où, et qui suis-je, vrai-ment? 

Les japonais l’ont bien compris: parler aux morts, c’est se parler à soi-même! Et maintenant, c’est possible grâce à cette startup technologique qui vient de mettre sur le marché: l’urne interactive entre vivants et morts! Du “jamais vu!”: 100 milliards de Yen levés en 24 heures sur la bourse de Tokyo! 100 milliards…

Et bientôt nous pourrons l’acheter chez Leclerc (funéraire). Le contrat d’exclusivité vient d’être signé, selon l’AFP. 1999€ (TTC), c’est le prix qu’il faudra payer. 

Mais que sont deux mille euros quand il s’agit de parler avec Maman, avec Papa, avec Tonton, etc.? Avec en fait, tous ceux à qui nous ne parlions plus depuis des années. Depuis surtout, l’apparition des réseaux sociaux qui ont si bien su nous déconnecter de nos proches, nos vrais proches…

Déjà la bourse s’emballe et la startup s’envole. Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes.

Le créateur de l’invention, Isoroku Yamamoto (mort en 1943), ne tarit pas d’éloges sur les mérites du marché: “私の時代にはうまくいかなかったでしょう” (de mon temps, cela n’aurait pas fonctionné…), 幸いなことに、私たちは市場を持っています(heureusement, nous avons les marchés…)

(temps écoulé, l’auteur est mort ; achetez l’Urne pour lui parler…)